La future Renault Mégane RS poursuit sa mise au point. La nouvelle génération de sportive du losange sera équipée d'une boîte six vitesses issue de la Nissan 370 Z et des quatre roues directrices.

La fin de carrière de l'actuelle Mégane RS s'approche à grand pas. Terminé, le coupé trois portes des précédentes versions. Désormais, la compacte sportive de Renault sera une cinq portes.

La marque française poursuit actuellement le développement de cette auto, qui a été repérée sous la carrosserie d'une Mégane GT. Quelques informations techniques ont filtré sur cette future bombinette. Il faudra tout d'abord compter sur un moteur 2,0 l turbo, à l'image de son aïeule, équipée d'un moteur adoptant la même architecture. L'actuel bloc développe 275 chevaux, il ne serait pas surprenant d'en avoir encore plus sur la future version !

Lire aussi : Clio RS16, ça se confirme au Mondial

Pas de grandes surprises donc sous le capot, si ce n'est une bonne nouvelle pour les puristes. Contrairement à la Clio RS, équipée de la boite de vitesse automatique, la Renault Mégane profitera d'une boîte de vitesses à six rapports, issue de la Nissan 370 Z. Un choix mécanique qui permet à la Mégane de gagner de la performance sur le 0-100 km/h.

2018 Renault Megane RS spy photo
2018 Renault Megane RS spy photo
2018 Renault Megane RS spy photo

Évidemment, pour les chasseurs de chronos, il sera aussi possible de commander sa RS avec la boîte automatique à double embrayage, certes plus lourde, mais inévitable pour qui veut performer sur circuit.

L'autre bonne surprise est l'installation du système 4Control sur la petite sportive. On a déjà vu son efficacité sur les Laguna, Mégane GT, et dernière Talisman. Cet équipement fait gagner une sensible agilité aux châssis Renault, déjà réputés pour leur agilité. Il y a une contrepartie cependant. Le poids. L'agilité a son prix : 40 kg.

"Light is right"

Le poids, c'était l'ennemi de Colin Chapman, le brillant créateur de Lotus. "Light is right (ce qui est léger est bien)", disait-il, lors de la conception de ses autos. Ce poids, c'est aussi l'ennemi des ingénieurs Renault. Par rapport à l'actuelle Mégane RS, sa remplaçante est une cinq portes, architecture plus lourde, avec cette auto plus large et plus longue.

Renault Megane RS 275 Trophy-R
2018 Renault Megane RS spy photo

Lire aussi : La Mégane III RS fait ses adieux

Les têtes pensantes du losange cherchent donc à réduire le poids engendré par cette matière en plus, ces portes ajoutées, et l'équipement supplémentaire qu'engendre toutes nouvelles générations. Les matériaux plus légers sont donc à l'étude, ce qui ne signifie cependant pas que la Mégane abusera de la fibre de carbone.

Il était un temps envisagé que la Mégane ne soit équipée d'une transmission quatre roues motrices, à l'image de la Ford Focus RS. Elle restera fidèle à ses principes, avec une puissance distribuée par les roues avant. Comme l'actuelle génération, plusieurs niveau d'options pour les liaisons au sol seront proposés. Avec les options Sport, Cup et Trophy pour les suspensions, et des amortisseurs réglables.

2018 Renault Megane RS spy photo
2018 Renault Megane RS spy photo

La Mégane RS devrait être dévoilée dans un an, au salon de Francfort 2017, en même temps que le modèle s'attaquera au record de la meilleure traction sur le Nürburgring. Record détenu actuellement par la VW Golf GTI Clubsport S, avec un temps de 7'49''21.

Faites partie de quelque chose de grand