Le pilote français a expliqué que sa nouvelle position de condition constituait une avancée significative, lui permettant de bénéficier de meilleures sensations, au vu de sa bonne prestation en Malaisie.

L'un des pilotes les plus grands du plateau, Esteban Ocon n'était pas satisfait de sa position initiale à bord de la MRT05, avec un volant qui effleurait ses jambes. Mais Manor a su régler le problème et lui offrir une meilleure position de conduite.

À lire : Ocon - Manor m’offre "un vrai atout" pour aller chez Renault

"Je suis mieux assis, j'ai une meilleure position", se réjouit-il. "L'équipe a fait un super travail avec ça. Nous avons atteint la limite mais maintenant, c'est bien mieux, et je suis plus à l'aise dans la voiture. Ça semble juste plus facile pour les courses physiques comme la Malaisie. C'était important que ce soit correct."

"C'est du confort mais aussi je n'ai pas de problème avec le volant. Avant, il touchait mes jambes et maintenant ce n'est plus un problème. Ça n'interfère pas, donc ça fait sens. Quand vous avez besoin de ressentir la voiture proprement, sans rien, c'est plus simple.

Mieux que Wehrlein

Ainsi, et pour la première fois depuis son arrivée en F1 chez Manor à Spa, Esteban Ocon a pu devancer son compagnon d'écurie Pascal Wehrlein dans l'exercice des qualifications.

Mais son objectif demeure avant tout de battre les pilotes de l'écurie Sauber.

"Bien sûr, nous avons énormément progressé concernant toute la réorganisation de l'équipe et la façon dont nous fonctionnons actuellement. Nous avons fait un super week-end comparé au début de ma saison, et maintenant nous sommes assez heureux de cela."

"Mais l'objectif n'est pas de battre Pascal. Pour nous, c'est de battre les Sauber et l'important est de faire du bon travail, d'être satisfait et d'extraire le maximum de la voiture."

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand