Aujourd'hui, mis à part le nouveau Levante, on ne peut pas dire que la gamme chez Maserati soit de la première jeunesse. Mais, d'après une interview de Roberto Fedeli, directeur de l’ingénierie chez Maserati et interrogé par nos confrères de Car and Drive à l'occasion du Mondial de Paris, Maserati devrait proposer une première alternative électrique avant la fin de la décennie.

À lire : Un designer imagine la future hypercar de Maserati

Roberto Fedeli précise qu'il s'agira d'un Coupé, mais cette révélation n'est pas vraiment une surprise puisque les première rumeurs d'une future Alfieri déclinée en version électrique avaient déjà vu le jour il y a quelques semaines sur la toile. Il précise également que Maserati souhaite réaliser quelque chose de sensationnel et en profite par la même occasion pour tacler Tesla, qui, pour lui, ne produit pas de voitures très excitantes à conduire en dehors des accélérations franches des modèles P90D, et plus récemment P100D.

Ainsi, Maserati souhaiterait offrir autant de sensations qu'en conduisant une Maserati à moteur thermique, c'est à dire oublier le poids des batteries au profit d'une agilité accrue, mais aussi pourquoi pas instaurer éventuellement un système sonore permettant de reproduire les élucubrations d'un V8 italien par exemple. Dans sa lancée, il n'hésite pas à critiquer également la qualité de finition des Model S et Model X qu'il ne juge pas au niveau. Visiblement, Roberto Fedeli n'est pas monté depuis longtemps dans une Maserati pour se permettre ce genre d'affirmation.

En revanche, nous pouvons tout de même lui faire entièrement confiance pour le développement d'un coupé Maserati électrique "sensationnel", puisqu'il a tout de même œuvré pour les Ferrari LaFerrari, F12 Berlinetta et 458 Italia durant sa carrière. Vivement la fin de la décennie, donc, pour découvrir la première Maserati électrique !

Faites partie de quelque chose de grand