Toyota jouera à domicile, dimanche, lors du Championnat du monde d'Endurance (WEC). L'équipe, en net progrès depuis le début de la saison, compte s'imposer à domicile.

Toyota n'a pas été verni depuis le début de la saison. Hors du coup avant Le Mans, les voitures de l'équipe japonaise ont été bien plus efficaces lors des 24 Heures du Mans. Une panne, improbable et impromptue, à quelques minutes de la fin de la course, les a privés d'une victoire attendue, aux dépends de Porsche.

Toyota se prépare pour Fuji
Toyota se prépare pour Fuji
Toyota se prépare pour Fuji

Depuis, Toyota a repris la route des courses du championnat du monde, et retrouve de la performance au fur et à mesure que la saison avance. Et pourquoi ne pas viser la victoire, ce week-end, à Fuji ? "Nous avons eu deux bonnes courses en Amérique du Nord, et nous sommes passés près de la victoire, à Austin", analyse Stéphane Sarrazin, actuellement deuxième du championnat avec Mike Conway et Kamui Kobayashi, ses coéquipiers.

Lire aussi : Audi pas verni, nouvelle victoire de Porsche à Austin

"L'objectif pour Fuji est clair. Nous voulons être performants et nous battre à nouveau pour la victoire. Le circuit devrait mieux convenir à notre auto qu'à Austin, aussi je suis optimiste."

Sur l'autre voiture, victime de la cruelle mésaventure au Mans, on espère que la malchance va s'envoler un peu. Pour Sébastien Buemi, associé à Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, "l'équipe a déjà gagné trois fois ici. Nous avons une belle opportunité de nous battre pour la victoire. Je pense que nous allons pouvoir montrer notre performance, et j'espère que nous aurons plus de chance."

Reste désormais à assurer, que ce soit pour la TS050 n°5 que la n°6. Et face à Audi ou Porsche, il faudra être solide.

Lire aussi : Audi face à un défi technique et en quête de victoire au Japon

Faites partie de quelque chose de grand