Apple avait lancé il y a deux ans un chantier pharaonique concernant une voiture autonome 100% électrique. Afin de concurrencer la voiture électrique de Tesla, la marque à la pomme avait embauché de nombreux ingénieurs et avait même débauché certaines personnes de la concurrence. Personne ne connaissait vraiment le but final du projet, à savoir si la voiture allait être construite par la firme de Cupertino ou si elle allait être assemblée par un constructeur automobile de renom. 

Le projet semble plus compliqué que prévu, car des sources en interne avaient annoncé que finalement, Apple allait uniquement proposer un système d'autopilot qui serait revendu aux marques automobiles. La nouvelle direction du projet Titan était plus dans la corde du fabricant d'ordinateurs, contrairement à la conception et la fabrication d'un véhicule, qui sont plus complexes et spécifiques. 

Voir : Apple serait prêt à racheter McLaren !

Cependant on apprend que plus de 1000 salariés qui travaillaient sur ce dossier sont partis définitivement de la société à la fin de l'été. Le journaliste Mark Gurman de Bloomberg explique que "des centaines d'ingénieurs software et hardware ont quitté la mission à cause des difficultés".

Le projet ne serait pas stoppé, mais l'ambition de Apple pourrait être revue à la baisse. En attendant une décision définitive avant la fin de l'année 2017, l'équipe est réduite à son minimum. 

Le tout puissant Apple va-t-il signer là son premier échec ? L'avenir nous le dira !

Faites partie de quelque chose de grand