BlaBlaCar, est un service qui met en relation des automobilistes avec des passagers désirant aller au même endroit. Celui-ci rémunère le conducteur et au passage le site prend une commission de quelques euros. Rien de bien méchant pour un service qui compte 35 millions d'utilisateurs dans 22 pays. 

Cependant, le gouvernement espagnol a fait quelques vérifications et s'est rendu compte que des utilisateurs gagneraient de l'argent via cette pratique de covoiturage. Le prix par kilomètre que le gouvernement estime être juste serait largement supérieur sur le site BlaBlaCar sur certains trajets.

Les internautes en question font des courses qui seraient profitables de quelques euros. Cette pratique ne plairait pas au gouvernement qui a lancé une procédure administrative pour le motif de "transport de passagers sans licence".

Voir: Signifier la présence d’un radar n’est pas illégal !

Le site Internet risquerait également une amende pour ne pas avoir régulé la tarification de ses utilisateurs sous le motif "prestation d'un service de transport sans licence". Les montants encourus sont de 4'001 euros pour les internautes et de 8'803 euros pour le site BlaBlaCar.

Le site internet a pris la défense de ses usagers en expliquant qu'ils ont respecté "les normes de la plateforme et, par conséquent, la législation en vigueur". 

Pour le moment aucune sanction n'aurait été prise contre aucune des parties.

Faites partie de quelque chose de grand