Distribué au compte-gouttes sur le Vieux-Continent par quelques importateurs indépendants, le Toyota FJ Cruiser a par contre remporté un immense succès de l’autre coté de l’Atlantique, ainsi qu’en Arabie Saoudite et en Océanie. Ce SUV, qui a joué la carte du néo-rétro avec beaucoup talent, n’est plus produit depuis la fin de l’année 2014.

À lire : Suzuki et Toyota réfléchissent à un partenariat technologique

Avec son gros V6 de 3.956 cm3, qui développe non moins de 260 ch, le modèle n’était clairement pas taillé pour le marché européen. Disponible avec une boîte manuelle à six rapports ou avec une boîte automatique à 5 rapports, le FJ Cruiser était proposé sous la forme d’une propulsion ou pourvu de quatre roues motrices. Pour ce qui est de la ligne, le modèle s’inspirait clairement du mythique 4×4 FJ40, produit de 1960 à 2001, et que l’on retrouve encore aujourd’hui aux quatre coins du monde, tant sa fiabilité et sa robustesse sont extraordinaires.

Un futur rejeton ?

Produit de 2006 à 2014 à plus de 200.000 exemplaires, et commercialisé jusqu’en août dernier, le modèle n’a officiellement toujours pas d’héritier. L’appellation FT-X4 a néanmoins été déposée par Toyota, et bon nombre d’observateurs pensent que cet acronyme pourrait signifier Future Toyota 4x4… et d’en déduire que celui-ci succèdera tout logiquement à feu le FJ Cruiser. Le nouveau venu devrait néanmoins opter pour une solution mécanique nettement plus frugale.

Faites partie de quelque chose de grand