Le nouveau projet de loi de finances pour 2017 intègre un changement notable du barème du bonus-malus écologique, avec notamment la fin du bonus pour les véhicules électriques de plus de 40'000€.

Les potentiels acheteurs de véhicules Tesla, notamment devront y réfléchir à deux fois puisque, à partir du 1er janvier prochain, les véhicules électriques haut de gamme ne bénéficieront plus de bonus écologiques.

L'an prochain, les véhicules présentant un taux d'émissions de CO2 compris entre 0 et 20 grammes par kilomètre (cela ne concerne bien évidemment que les véhicules électriques), bénéficieront d'un bonus de 6'000€, pour un véhicule commandé après le 1er janvier 2017. Soit une baisse de 300€ par rapport au barème 2016.

Voir : Tesla Model 3 - Commandez aujourd'hui, la livraison en 2018 !

Mais une nouvelle condition fera son apparition puisque cette prime ne pourra plus s'appliquer aux véhicules de plus de 40'000€. Les Tesla Model S et X, voire certaines gammes de BMW i3 pâtiront donc de cette nouveauté, encore soumise au vote de la nouvelle loi de finances, qui devrait intervenir fin décembre de cette année.

Le bonus demeure en revanche inchangé pour les véhicules affichant un taux d'émissions de C02 compris entre 21 et 60 g/km, soit les hybrides rechargeables (1'000€). Le bonus écologique ne s'appliquera pas pour des émissions au-delà de 60 g/km.

Jusqu'à 10'000€ de malus !

En ce qui concerne le malus écologique, celui-ci ne s'appliquera pas en-dessous du taux de 126 g/km de CO2. Au-delà, le barème fera l'objet d'un changement conséquent, puisque, s'il était calculé sur la base de 12 catégories (en fonction du taux d'émissions), le système de calcul passera à 65 classes, débutant à 127 g/km (50€) jusqu'à la classe 191 g/km et plus, qui sera exposée à un malus phénoménal de 10'000€ ! Entre les deux, chaque gramme de CO2 supplémentaire fera l'objet d'une augmentation du malus.

Faites partie de quelque chose de grand