Depuis plusieurs mois, les tractations étaient en cours pour que l'Alliance Renault-Nissan rachète Mitsubishi, empêtré dans un scandale d’émissions polluantes sur ses moteurs au Japon. Désormais, la marque aux Diamants est rattachée au groupe.

Renault-Nissan va-t-il désormais s'appeler Renault-Nissan-Mitsubishi? Le groupe a officialisé aujourd'hui le rachat de 34% de Mitsubishi via Nissan, pour un montant de 2,3 milliards de dollars (soit 2,1 milliards d'euros). Les intentions de l'Alliance sur le constructeur japonais étaient connues depuis quelques semaines. Ne restait plus, désormais, qu'à acter le rachat.

Renault Clio RS
Mitsubishi XM concept
Essai Nissan Leaf

Plus que l'officialisation de ce rachat, c'est la nomination de Carlos Ghosn à la tête de l'entreprise japonaise qui marque les esprits. Le patron brésilien devient ainsi le président directeur général de trois constructeurs majeurs, en l'occurrence Renault, Nissan et Mitsubishi, sans oublier les autres marques de l'Alliance que sont Samsung, Lada, ou encore Dacia.

En plus de Carlos Ghosn, trois autres dirigeants en provenance de l'Alliance vont rejoindre le conseil d'administration de Mitsubishi.

Lire aussi : Carlos Ghosn, futur patron de Mitsubishi ?

Ce rachat porte également l'Alliance à portée du leadership mondial de la production automobile. Jusqu'ici, le groupe produisait environ 8,5 millions de véhicules par an. Ce chiffre bondit à environ 10 millions, et place désormais Renault-Nissan non loin de Toyota, avec ses 10,15 millions de véhicules produits, et au coude à coude avec Volkswagen et General Motors.

Lire aussi : Renault-Nissan s'offre Mitsubishi, et vise le leadership mondial

Pour Mitsubishi et Nissan, ce rachat va permettre notamment des partenariats technologiques,et des plates-formes communes pour les deux marques. D'autres technologies pourront également être partagées, comme le système hybride avancé de la marque nippone.

Mitsubishi racheté, reste désormais à connaître le plan de relance ambitieux de Carlos Ghosn, que le patron franco-libano-brésilien avait annoncé vouloir mettre en place rapidement.

Lire aussi : Pour Mitsubishi, l'Alliance a de grandes ambitions

 

 

Faites partie de quelque chose de grand