Nous avons déjà vanté les mérites des publicistes allemands, notamment de chez Audi et Porsche. En France aussi, les communicants ne manquent pas d'idées, notamment chez Renault.

Pour fêter les 90 ans du record de vitesse de la Renault 40 CV, les hommes du Losange ont ressorti la voiture des records, sur lieu de son crime, en 1926, le magnifique circuit de Linas-Montlhéry, en région parisienne. Et pour mettre en scène ce retour à la piste, les publicistes ont imaginé cette sortie dans les yeux d'un enfant de 6 ans. Un court-métrage aux jolies images, qui se conclue par une très jolie chute.

1926 Renault 40 CV
1926 Renault 40 CV
1926 Renault 40 CV

La 40 CV avait réussi, sous cette forme profilée, à battre plusieurs records sur l'anneau de béton de Montlhéry, en 1926. C'était encore la grande époque des aventuriers de l'automobile, et la vitesse était, déjà, un argument majeur pour des constructeurs comme Delage, Bentley, Bugatti... et même Renault !

Lire aussi : VIDÉO - Revivez la restauration de la BMW d'Elvis Presley

Une première tentative fut lancée en 1925 avec un torpédo proche de la série. Le record du tour montait à 178,475 km/h, et les 24 heures abattus à la moyenne de 141,03 km/h.

L'année suivante, ce fut bien plus impressionnant. La voiture, équipé de son énorme moteur de plus de 9000 cm3, tenait la moyenne de 173,649 km/h, sur 24 heures, et portait le record du tour à 190,013 km/h. Une performance exceptionnelle, au regard des avancées techniques de l'époque. Il est vrai que dans les années 1920, le défi n'était pas tant d'aller vite, mais de s'arrêter vite...

1926 Renault 40 CV
1926 Renault 40 CV
1926 Renault 40 CV

Cette 40 CV des records était tirée du modèle de série, la 40 CV, fleuron de la gamme Renault des années 20. Elle présentait un moteur 6 cylindres de plus de 9,0l de cylindrée. La petite histoire raconte que sur les premiers modèles, le lourd capot avant peinait à tenir en position relevée, et quelques mécaniciens eurent la mauvaise surprise de voir l'énorme pièce de métal leur retomber dessus, en pleine séance de mécanique !

Lire aussi : Alvis Graber Super (1966) - Chant du cygne d'un carrossier et d'un constructeur

 

Faites partie de quelque chose de grand