La croissance exponentielle des ventes des SUV pourrait encore faire disparaître une autre berline plus conventionnelle, l'Avensis : en effet, Toyota remet actuellement en question l'avenir de sa berline familiale.

Commercialisée dans de nombreux pays du monde, la Toyota Avensis a été lancée en 1997 afin d'offrir une alternative à ce qui était, à l'époque, un segment d'une importance capitale, en affrontant les Ford Mondeo, Opel Vectra et Peugeot 406. Mais ces dernières années, de nombreux clients qui dans le passé avaient choisi une berline ou un break du segment D comme l'Avensis, se sont tournés vers les SUV et autres crossovers.

À lire : Suzuki et Toyota réfléchissent à un partenariat technologique

Selon Auto Express, l'avenir de la gamme Avensis est "en discussion" car le modèle actuel, la troisième génération, arrive à la fin de sa carrière. Lancée en 2009, la voiture a été restylée deux fois, dont la plus récente date de 2015. Les rumeurs selon lesquelles l'Avensis pourrait être abandonnée ont fait surface pour la première fois en 2014.

Lors d'une interview accordée à Auto Express, le Président Directeur Général de Toyota Europe, Johan van Zyl, a déclaré : « Nous observons ce segment sur le marché et nous nous posons quelques questions. Nous sommes très satisfaits de la performance de l'Avensis aujourd'hui, le produit va bien selon nous. Mais nous nous demandons si la prochaine étape devrait être une autre berline/break du segment, ou tout autre chose ».

À l'heure actuelle, la gamme européenne des SUV de Toyota est quelque peu limitée : jusqu'à ce que le Toyota C-HR soit lancé, elle ne comporte que le RAV4 et le Land Cruiser. La disparition de l'Avensis laisserait de l'espace dans la gamme, et du budget de développement, pour un SUV ou crossover supplémentaire.

Source : Auto Express

Faites partie de quelque chose de grand