Selon Automotive News Europe, la production du Nissan Qashqai pourrait ne plus avoir lieu dans l'usine britannique du constructeur japonais, suite à la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.

Le patron français de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé qu'une décision sera prise le mois prochain pour la préparation de la prochaine génération du Nissan Qashqai, qui devrait être lancée dans le courant de l'année 2018 ou 2019.

À lire : Royaume-Uni - Le Brexit provoque des hausses de prix chez de nombreux constructeurs

Le Qashqai a été produit dans l'usine de Sunderland, dans le nord de l'Angleterre, depuis son lancement en 2006. Inaugurée en 1986, l'usine produit également les Nissan Note, Juke et Leaf, ainsi que l'Infiniti Q30. Elle est souvent présentée comme l'une des usines de production automobile les plus efficaces dans le monde. En 2015, 475'000 véhicules sont sortis de ses chaînes, parmi lesquels 80% ont été exportés.

Carlos Ghosn avait déjà exprimé son inquiétude au sujet de la future compétitivité de Sunderland après le vote du Brexit, suggérant que Nissan pourra cesser d'investir outre-Manche, surtout si le Royaume-Uni n'est pas en mesure de maintenir l'accès au marché unique européen : « Nous ne demandons pas un quelconque avantage [de la part du gouvernement britannique], mais nous ne voulons pas perdre notre compétitivité, peu importe le résultat des discussions », a-t-il déclaré après sa récente rencontre avec le Premier Ministre britannique, Theresa May.

Carlos Ghosn with Nissan IDx Concept

Il a ajouté que le gouvernement britannique l'avait assuré qu'il serait "extrêmement prudent" dans "la préservation de la compétitivité" des activités britanniques de Nissan, qui incluent également le centre technique qui a créé le Qashqai. « Tant que j'ai cette garantie... Je peux envisager l'avenir de Sunderland avec plus de facilité », a déclaré Carlos Ghosn.

Si Nissan décide de délocaliser la production de son Qashqai hors du Royaume-Uni, il sera probablement fabriqué aux côtés de la Renault Kadjar dans l'usine Renault de Palencia, en Espagne. Renault est l'actionnaire majoritaire dans l'Alliance Renault-Nissan, détenant une participation de 43,4% dans Nissan. Cependant, Nissan possède également sa propre usine en Espagne, à Barcelone, qui produit la berline Nissan Pulsar et plusieurs véhicules utilitaires.

Source : Automotive News Europe

Faites partie de quelque chose de grand