Opel a dévoilé plusieurs informations sur la future Insignia, la berline allemande, qui chapeautera la gamme de la marque à l'Éclair.

Les informations commencent à tomber sur la future berline d'Opel, l'Insignia. L'auto est entrée dans la dernière phase de son développement, et la marque au Blitz commence à communiquer plus précisément. Ainsi, plusieurs informations ont filtré autour de la future concurrente des Renault Talisman et Peugeot 508, qui prendra le nom d'Insignia Grand Sport. 

Lire aussi : Une Opel Insignia Sport Tourer bien décidée à s'imposer

La voiture allemande sera présentée au Salon de Genève en mars prochain, et déjà, plusieurs infos ont circulé. Elle sera notamment 175 kg plus légère que l'ancienne version, alors qu'elle gagne 55 mm de longueur. L'empattement sera également allongé, avec une augmentation de 92 mm.

2017 Opel Insignia Grand Sport prototype
Opel Insignia Sports Tourer 2017 Photos espion
2017 Opel Insignia Grand Sport prototype

La voiture, une traction, sera notamment équipée d'un moteur essence 1,5 litre turbo, qui est l'évolution de l'actuel bloc 1,4L. La puissance estimée serait de 163 ch, permettant le 0-100 km/h en 8,5 secondes. Le moteur 2,0 litres de 247 ch devrait probablement équiper une version quatre roues motrices, le tout couplé à une boîte automatique à huit rapports.

Peu d'informations ont filtré à propos des moteurs diesel, mais la gamme s'établira dès 110 ch.

Fidèle à la stratégie de General Motors, la base de l'Insignia ne servira pas seulement pour le duo Opel/Vauxhall. Ainsi, la berline de la marque australienne Holden Commodore reprendra la base de cette voiture. En Australie, elle sera vendue à partir de 2018, avec un V6 de 3,6 litres, proposant 308 chevaux, avec une transmission intégrale.

Lire aussi : La future Opel Corsa surprise en cours d'essais

 

Faites partie de quelque chose de grand