Le constructeur américain Tesla vient de publier ses résultats pour le troisième semestre de l’année 2016 et, surprise, la rentabilité est enfin au rendez-vous, après plus de 10 années de pertes successives !

De quoi rassurer les investisseurs qui commençaient sérieusement à douter du modèle économique tant vanté par Elon Musk, le fondateur de la marque. Et ce d’autant que les ventes (plus de 24.000 véhicules écoulés sur la période) laissent entrevoir une rentabilité solide et donc persistante.

A lire aussi : Tesla Model X 60D : moins d'autonomie et moins onéreuse

Cette bonne nouvelle est en grande partie attribuable au développement du Model X qui, malgré les retards enregistrés dans les livraisons, a boosté les ventes du constructeur, tout en mettant un terme au monopole de l’omnipotent Model S dans son catalogue. À force de ne voir que cette grosse berline dans les showrooms de Tesla, celle-ci commençait tout doucement à lasser le chaland. L’arrivée du Model 3 devrait bien entendu contribuer à renforcer cette belle progression. Par rapport à 2015, les ventes continuent de croître avec une augmentation de 114 %, une hausse qui est à mettre à l’actif du succès rencontré par le Model X.

Le bénéfice dégagé va très rapidement être réinvesti, notamment dans l’usine californienne de Fremont afin que celle-ci décuple sa capacité de production. Le talon d’Achille de Tesla, outre une santé financière jusqu’à présent fébrile, est en effet ses délais de livraison particulièrement longs.

Faites partie de quelque chose de grand