La Toyota Yaris de troisième génération a été lancée il y a cinq ans, et même six si l'on prend en compte compte le modèle badgé Toyota Vitz lancé au Japon en 2010. Avec des cycles de vie de plus en plus courts, cela ne fait pas de doute que sa remplaçante est déjà en cours de développement. La preuve en est avec ces premières photos espion, où l'on aperçoit un mulet camouflé d'une Toyota Yaris portant la carrosserie de l'actuelle génération, mais qui cache en réalité la future génération de la citadine japonaise. Celui-ci utilise d'ailleurs une carrosserie trois-portes, mais qui devrait être abandonnée au profit de la plus pratique cinq-portes.

Suivant la tendance des voitures d'aujourd'hui, la nouvelle Yaris devrait grandir afin d'offrir plus d'espace à bord. Si l'on observe ses concurrentes, la Volkswagen Polo et la Ford Fiesta ont été récemment surprises en cours d'essais routiers avant leurs lancements en 2017, et toutes deux affichent une augmentation visible de l'empattement, en particulier la Polo.

À lire : Toyota - Un rappel d'environ 6 millions de voitures dû aux airbags défaillants

La Yaris devrait en faire de même, avec des dimensions en hausse par rapport à l'actuelle génération, qui affiche 3885 mm de longueur, 1695 mm de largeur et 1510 mm de hauteur. Ce serait principalement l'empattement qui grandira (actuellement à 2510 mm) pour offrir plus d'espace à bord et notamment pour les passagers arrière, mais qui profitera également à la capacité de chargement du coffre, qui affiche actuellement 286 litres et jusqu'à 768 litres une fois la banquette rabattue.

Davantage d'équipements de sécurité et de technologies embarquées feront de la prochaine Yaris une offre plus convaincante dans le segment fortement convoité des citadines. Une version plus sportive dérivée du programme Yaris WRC 2017 a été également évoquée, mais nous ne devrions pas la voir débarquer dès le lancement de la voiture, mais au moins une année plus tard afin d'offrir de nouveaux arguments au constructeur japonais. Selon les rumeurs, cette version offrira 180 chevaux issus d'un moteur 1,5 litre turbocompressé ou d'une inédite version hybride.

En attendant, la prochaine génération de la Toyota Yaris devrait voir le jour à la fin de l'année 2017 ou au début 2018. Comme les précédentes générations, elle pourrait être dans un premier temps lancée au Japon avec la Vitz, puis débarquer ensuite en Europe et en Amérique du Nord avec quelques changements pour l'adapter à ces marchés, notamment au niveau de l'offre des motorisations. D'ici là, nous devrions en savoir plus avec de nouvelles photos volées dans les mois à venir, et cette fois-ci les prototypes devraient porter la carrosserie de la "vraie" Yaris de quatrième génération.

Photos : Automedia

Faites partie de quelque chose de grand