Il y a quelques jours Audi nous présentait ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre, en hausse par rapport à la même période l'année dernière. Une bonne nouvelle évidemment pour la marque aux Anneaux, un peu ternie cependant côté finances par le fameux scandale du Dieselgate et les (très) grosses dépenses qui en découlent. Autre pan de cette affaire, le retard qui s'accumule sur le renouvellement de certains modèles, ou sur l'arrivée de nouveautés. Comme pour la prochaine génération d'A3 par exemple. Ou le futur crossover Q4.

Lire aussi : Audi - De bons résultats plombés par l’affaire du Dieselgate

Selon Automotive News Europe en effet, les ingénieurs Audi auraient déjà fort à faire à essayer de rattraper le fameux "logiciel tricheur". Et le temps qu'ils passent dessus, ils ne le passent pas à développer les prochains modèles de la marque. Notamment ceux basés sur la plateforme MQB. C'est le cas pour la prochaine et quatrième génération de la compacte A3. Alors certes, le modèle vient de subir un restylage de mi-carrière, mais pour qu'il soit remplacé, il faudra attendre au moins 2019 !

Et pour le futur crossover Q4, c'est encore pire. En effet, frappé de plein fouet par le même problème, celui que l'on avait déjà pu découvrir sous les traits du concept TT Offroad Concept au salon de Pékin 2014  devrait sans doute attendre la décennie prochaine. On parle de 2021 ! BMW et Mercedes doivent déjà se frotter les mains de ce nouveau délai pour l'arrivée du crossover, futur concurrent des X4 et GLC Coupé. À suivre !

Lire aussi : Audi - Sérieuses coupes budgetaires suite au DieselGate

 

Faites partie de quelque chose de grand