La Nissan Note, dont la commercialisation sur le Vieux-Continent sera interrompue au printemps prochain, vient de subir un profond lifting mécanique. En effet, le modèle a reçu une unité hybride révolutionnaire, totalement distincte des solutions plug-in habituelles et autre motorisations électriques conventionnelles.

Baptisé Note ePower, le modèle reçoit un groupe motopropulseur 100 % électrique qui travaille de concert avec un moteur à essence. Ce dernier fait office de générateur embarqué et transforme donc la force mécanique du moteur à explosion en énergie électrique. Cette dernière est ensuite acheminée vers la batterie qui est logée sous les sièges avant. Cette même batterie alimente le moteur électrique qui permet à la petite japonaise de se mouvoir promptement. De quoi rouler en mode électrique en permanence, sans craindre le moindre problème d’autonomie.

A lire aussi : Cinq nouveaux moteurs pour la Mercedes Classe S

La Note ePower emprunte son moteur à la Leaf. Il développe ici aussi 109 ch pour un couple de 254 Nm. De quoi, selon Nissan, offrir une accélération supérieure à celle d’un 2 l turbo à essence ! En outre, par rapport à la Leaf, la Note ePower gagne quelque 250 kg, grâce à un pack de batteries moins imposant. Du coup, le modèle est aussi plus agile. Du côté de la consommation, Nissan assure que ce nouveau modèle affichera un appétit comparable à celui d’une Toyota Prius. Reste à voir si cette citadine originale débarquera en Europe ce qui n'est, pour l'instant, pas à l'ordre du jour.

Faites partie de quelque chose de grand