La silhouette du Volkswagen Combi se laisse apprécier. Certes par un style des années 1950 tout à fait agréable, mais aussi par son train de sénateur. Il faut dire que le petit utilitaire de Wolfsburg n’est pas un monstre de puissance dans ses premières versions. Ses petits 4 cylindres développaient une trentaine à une soixantaine de chevaux dans ses premières versions, produites de 1950 à 1967, dites T1.

Lire aussi : Et si cette Golf GTI MkI devenait votre futur kit Lego ?

Aussi Fred Bernhard, préparateur suisse, a souhaité proposer une version… vitaminée de son paisible Combi de 1962. Déjà, le nom du T1 annonce la couleur : le propriétaire l’a surnommé Race Taxi. Un petit clin d’œil aux baptêmes proposés par des pilotes professionnels sur la Nordschleife. Leurs voitures sont, en effet, surnommées Race Taxi.

Volkswagen T1 Race Taxi
Volkswagen T1 Race Taxi
Volkswagen T1 Race Taxi

Ensuite, sous le capot, en lieu et place du quatre cylindres de série, le préparateur y a greffé un flat 6 biturbo tiré d’une Porsche 911 type 993, la dernière Porsche à être refroidie par air ! De fait, la puissance passe de 60 à 530 chevaux !

Pour transmettre la puissance aux roues, une boîte de vitesses de 996 GT3 y a été accolée. Évidemment, les trains roulants, le châssis et même la structure ont été profondément modifiés. Le tout pour à peine 1500 kg, à l'aide évidemment de la fibre de carbone. Une préparation qui a tout de même nécessité près de six ans de travail.
De quoi propulser les occupants du "taxi" à des vitesses ahurissantes, comme ici, sur la piste de Monza ! Et s'offrir l'aspi d'une Ferrari ou d'une Porsche, à la grande surprise des pilotes !

Lire aussi : Renault fait revivre la Nervasport des records !

Faites partie de quelque chose de grand