Il est l'autre maillon de l’Alliance Renault-Nissan. Le constructeur japonais Nissan, dont le nom veut dire 23 au pays du levant, a présenté un bilan semestriel en belle progression pour début 2016. Une annonce qui intervient dans un contexte favorable, où le groupe, via Nissan, vient de racheter son concurrent Mitsubishi.

2017 Nissan Rogue
Essai Nissan Leaf
Nissan Micra 2017

Comme Renault, Nissan est en croissance. Depuis mars, Nissan a vendu 2,63 millions de véhicules à travers le monde. Aux États-Unis, marché prioritaire pour la marque, les ventes ont augmenté de 3,7% et atteignent 783'000 unités. Principalement par le biais de véhicules ciblés que sont l’Altima, le Rogue, deux SUV et la berline Maxima. Ces ventes représentent 8,7% des parts de marché.

Lire aussi : Renault, la croissance à 16% !

Les ventes Nissan en Chine rapportées sur une année civile augmentent de 3,8%, portant le nombre d’unités à 610'000, soit une part de marché de 5%.

À l’exception de la Russie, les ventes européennes ont augmenté de 4,4% pour atteindre 319'000. Cela se traduit par une part de marché de 3,6%. Le succès des SUV Quashqai et X-Trail est à l’origine de cette progression. La marque japonaise pourra aussi compter sur la commercialisation de la Micra, dès 2017.

Objectifs maintenus

Des performances qui ont permis de compenser la baisse des ventes du marché japonais, notamment par la suspension des ventes des mini-voitures Dayz/Dayz Roox, ont été de 211'000 unités sur le premier trimestre, soit 9,2% de parts de marché. Des baisses également en Asie, Océanie, Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique, où Nissan affiche des chiffres négatifs de 4,9%, soit 382'000 unités.

Pas assez cependant pour venir contrer la progression financière de Nissan : "Au premier semestre, Nissan a généré un solide bénéfice d’exploitation de 2,945 milliards d’euros. De solides résultats en dépit des récentes variations de monnaies, et des challenges que sont le Japon et les marchés émergents."

Lire aussi : Brexit - Le Nissan Quashqai pourrait ne plus être produit au Royaume-Uni

L'entreprise prévoit d’ailleurs de vendre 5,6 millions d’unités sur l’ensemble de l’année fiscale, en hausse de 3,3%. "Nissan maintient ses ventes mondiales et ses prévisions de bénéfices pour l’exercice 2016", a annoncé Carlos Ghosn. "Bien que Nissan soit confronté aux incertitudes du marché et au difficultés des devises, nous prévoyons de continuer à dégager des bénéfices."

Carlos Ghosn with Nissan IDx Concept
Mitsubishi GT-PHEV concept Paris Motor Show

Le grand patron de l’Alliance est d’autant plus optimiste pour 2017 : "Nous pourrons également profiter des synergies précieuses apportées par le rachat de 34% de Mitsubishi Motors." Reste à savoir si ce rachat ne va pas plomber les finances du groupe. Mitsubishi ressort tout de même d'une période très compliquée.

Faites partie de quelque chose de grand