Quatrièmes de la catégorie LMP2 à l'issue des 6 Heures de Shanghai, théâtre de l'avant-dernière manche du championnat WEC, l'équipe Alpine Signatech s'est d'ores et déjà mise hors de portée de ses adversaires au championnat, et s'assure ainsi le titre mondial pour Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi avant même la finale de la saison à Bahreïn.

Impériale depuis le début de la saison, avec pas moins de quatre victoires dont les 24 Heures du Mans, et six podiums sur huit courses disputées, l'association Alpine-Signatech a survolé la catégorie LMP2 lors de cette saison et ce titre est une conclusion logique à une remarquable campagne 2016. Signatech Alpine décroche également le titre des équipes en LMP2, après avoir remporté l'European Le Mans Series en 2013 et 2014". 

 

Après un premier succès en WEC l'an passé, Alpine avait mis les moyens pour 2016, avec un trio de haut vol dans l'Alpine 460 (en réalité un ORECA 05 rebadgé), avec Nicolas Lapierre en capitaine aux côtés de Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes.

Quatrièmes lors de l'ouverture à Silverstone, les trois hommes ont ouvert leur compteur de victoires à Spa, avant d'enchaîner sur une retentissante victoire au Mans, puis un autre succès sur le Nürburgring. Après une solide deuxième place à Mexico, le trio de l'Alpine n°36 renouait avec la victoire à Austin, avant d'accrocher une bonne troisième place à Fuji, qui le rapprochait encore davantage du titre. 

A Shanghai, Lapierre, Menezes et Richelmi se contentaient sagement d'une quatrième place, qui leur suffisait pour s'assurer le titre avant même la dernière course à Bahreïn. Un titre qui tombe à point nommé pour la marque française, comme l'explique Michael Van der Sande, Directeur général du constructeur de Dieppe. "Ce titre mondial obtenu sur la piste est un formidable booster pour les équipes qui travaillent sur le modèle de série, qui sera commercialisé l’année prochaine". 

 

Interview Bernard Ollivier Alpine 2016

De fait, le programme compétition, en European Le Mans Series tout d'abord, puis en WEC, est étroitement lié au projet de retour de la marque tricolore sur le marché, avec la prochaine sortie de la nouvelle Berlinette Alpine, dont le prototype s'est déjà largement exposé au public et aux médias.

En attendant la sortie officielle de la nouvelle Alpine, annoncée pour le début de l'année prochaine, c'est l'heure des célébrations.

"Cette aventure sportive apporte une contribution majeure à la politique de relance d’Alpine".

Bernard Olivier, Directeur général-adjoint d'Alpine.

"Nous avons vécu un week-end inoubliable à Shanghai, avec beaucoup d’émotion et d’enthousiasme", se félicite Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine. "L’objectif est atteint, avec une superbe fin de course de Nicolas Lapierre, qui a montré à nos adversaires que nous étions là ! Le titre mondial obtenu par Signatech-Alpine est la consécration d’une aventure humaine, débutée en janvier 2013 avec le lancement d’un engagement sportif d’Alpine en endurance".

"Quatre ans plus tard, nous avons tout gagné et je n’aurais jamais imaginé que cela serait si rapide", poursuit-il. "Tous ceux qui ont contribué à ce projet depuis sa genèse doivent se sentir fiers ce soir. Cette aventure sportive apporte une contribution majeure à la politique de relance d’Alpine, qui prendra bientôt une forme concrète avec la présentation de notre premier modèle. Lors de la dernière épreuve, nous pourrons nous battre pour la victoire sans pression, avec la seule volonté de faire honneur au panache caractéristique d’Alpine"

 

 
Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand