Le premier constructeur mondial a annoncé, ce jour, ses résultats financiers. Toyota a vendu plus de véhicules, ces six derniers mois, mais a perdu de l'argent. Ses revenus sont en baisse. La faute notamment à la dévaluation du Yen. Le constructeur profite surtout d’une belle progression au Japon et en Europe.

Cruel dilemme pour Toyota. Sur les six derniers mois, le constructeur nippon a augmenté ses ventes de voitures à travers le monde, mais pas assez pour compenser la baisse de la valeur du yen.

Toyota Prius
Ford Ranger - Nissan Navara - Toyota Hilux

En six mois, le groupe a en effet vendu près de 4'363'537 véhicules. Une augmentation de 85'530 par rapport à la même période, l’an dernier. Une belle satisfaction, notamment au Japon, où la marque affiche une belle progression. Ainsi, 1'078'810 voitures ont été vendues, soit 94'413 de plus que l’an dernier.

Lire aussi : Toyota rappelle six millions de véhicules pour des airbags défaillants

Aux États-Unis, c’est un peu plus compliqué. Le groupe n’a vendu que 1'400'369 véhicules, soit une diminution des ventes de 12'695 unités. L’Europe est plus solide, cependant, puisque la marque y affiche une belle progression.  27'029 voitures de plus que l’an dernier ont été vendues, soit un total de 434'381 unités.

Les marchés émergents plombent les résultats

Sur les marchés émergents (Amérique centrale et sud, Afrique et Moyen-Orient) auxquels on ajoutera l’Océanie et l’Asie, la diminution est bien plus sévère. Toyota n’a vendu que 685'227 unités, soit 134'041 unités de moins que l’an dernier.

Côté bénéfice, la marque japonaise souffre. Le bénéfice d’exploitation est en baisse de 362,8 millions d’euros, pour un total de 1,196 milliard d’euros. De quoi faire réviser au premier constructeur mondial ses ambitions à la baisse. Ainsi, Toyota ne prévoit plus de produire que 8,90 millions de voitures sur l’année, contre 8,95 prévus précédemment.

Reste à savoir si les rappels consécutifs de la marque sur certains de ses modèles, et les difficultés engendrées par les airbags Takata vont encore influer les ventes de Toyota.

Lire aussi : Une Toyota GT86 avec un moteur Ferrari !

Faites partie de quelque chose de grand