L'Autorité de la Concurrence et des Marchés (CMA) en Grande-Bretagne va ouvrir une enquête concernant l'acquisition de la Formule 1 par la société Liberty Media.

La CMA entend ainsi déterminer si ce processus de rachat se positionnait dans le cadre de la législation sur la concurrence en Grande-Bretagne, définie par l'Enterprise Act 2002.

"La CMA va examiner si cette transaction pourrait ou non aboutir à la création d'une situation relative à la loi Enterprise Act 2002 et si cette situation pourrait déboucher sur une réduction conséquente de la concurrence sur un ou plusieurs marchés de biens et services au Royaume-Uni", indique ainsi un communiqué publié sur le site du département gouvernemental.

Voir : Mexique gagnant pour Lewis Hamilton

Dans le cadre de cette enquête, les parties considérant que ce rachat pourrait constituer une menace à la concurrence en Grande-Bretagne sont invitées à s'exprimer avant le 21 novembre, alors que la décision d'une suite à donner (ou non) à cette enquête, et d'une étude plus poussée auprès de Liberty Media sera prise avant le 5 janvier 2017, date butoir.

Liberty Media a annoncé un plan de rachat de la Formule 1 pour un montant de huit milliards de dollars, avec une première prise de participation à hauteur de 18,7 % avant une acquisition complète au courant de l'année prochaine.

Mais la société américaine a précisé que, pour ce faire, elle attendrait "l'approbation et le feu vert des autorités de la concurrence et de l'antitrust dans différents pays".

Faites partie de quelque chose de grand