On reproche souvent aux Français, à l’étranger, de se mettre en grève régulièrement. Une spécificité qui ne nous est peut-être pas réservée. Pour protester contre le nouveau régime de retraite proposé par le groupe BMW, les employés de Rolls-Royce et Mini vont se mettre en grève générale.

Les difficultés n’existent pas seulement en France. En dépit d’une reprise économique, les constructeurs cherchent toujours à faire des économies. C’est le cas de BMW, auprès de ses employés de Rolls-Royce et Mini, en Grande-Bretagne. Le constructeur allemand veut réduire les régimes de retraites supplémentaires, pris en charge par la marque.

Lire aussi : VIDÉO - Des Rolls-Royce Black Edge en essais exclusifs sur circuit

Contrairement au système français, les Britanniques reçoivent une retraite de la part du gouvernement, faible, mais compensée par les régimes proposés par les employeurs. Le problème est que BMW souhaite réduire les anciens régimes, plus avantageux. Ce qui n’est pas du goût des employés de Rolls-Royce et Mini. Déjà, en 2014, BMW avait embauché de nouveaux employés en Grande-Bretagne, mais avec une retraite complémentaire moindre.

Mini plant facilities
Mini plant facilities
Mini plant facilities

Pour protester, les employés ont voté en grande majorité, une grève générale qui devrait prendre forme ces prochaines semaines. Près de 4000 employés sont concernés.

BMW possède plusieurs usines en Grande-Bretagne, dont Oxford et Swindon (Mini) ainsi que Goodwood (Rolls-Royce). L’arrêt de la production des Mini pourrait être un sérieux coup de frein au lancement du nouveau Countryman.

Lire aussi : Le Paceman est mort, vive le Countryman Coupé !

Faites partie de quelque chose de grand