Nous vous l’annoncions il y a peu, Tesla génère enfin des bénéfices et ce après plus d’une décennie de pertes successives. Le site Electrek va plus loin en affirmant que Tesla a gagné plus d’argent au cours de ce dernier trimestre que l’industrie pétrolière américaine pendant toute l’année 2015. De quoi relativiser la politique de Donald Trump en matière énergétique.

Concrètement, Tesla a annoncé avoir généré quelque 22 millions $ de bénéfice durant le dernier trimestre écoulé alors que l’ensemble de l’industrie pétrolière américaine a perdu non moins de 67 milliards $ sur l’exercice 2015. Une perte principalement attribuée à la chute des cours du baril de brut. Un constat lourd de sens alors que l’Amérique vient d’élire un président ouvertement climatosceptique. Voilà qui devrait pourtant encourager Trump à soutenir une industrie naissante et créatrice d’emplois face à un secteur clairement déclinant et source d’innombrables pollutions. Manifestement il n'en sera rien...

A lire aussi : VIDÉO - La Tesla Gigafactory s'agrandit à vue d'œil

Pour rappel, le milliardaire new yorkais compte lancer un plan pour l’emploi, visant principalement l’exploitation des réserves d’énergie fossile américaines, en ce compris le pétrole, le gaz naturel, le charbon et le gaz de schiste. Autant de sources énergétiques qui créeront, inévitablement, de la pollution lors de leur extraction mais également lors de leur combustion. De quoi produire aussi des milliers de tonnes de CO2 au dessus du territoire américain alors que cet effort pourrait être consacré au développement des énergies nouvelles et de l’industrie verte.

Enfin, si le secteur pétrolier a perdu 67 milliards $ en 2015, il a également supprimé 100.000 emplois durant la même période. En face, la seule exploitation de l’énergie solaire occupe aujourd’hui plus de 100.000 Américains ! Nul doute que le pari de Donald Trump sur l’avenir est plus que contestable.

Faites partie de quelque chose de grand