Si Artcurial se réserve le prototype de la Ferrari Dino des années 1960 pour sa vente aux enchères de Rétromobile, RM Sotheby's aura aussi de belles autos à présenter, le 8 février prochain, au pied des Invalides.

Lire aussi:

Dans le cadre de sa vente parisienne, la maison de vente aux enchères va vendre une auto particulièrement importante dans l'histoire de la Scuderia Ferrari. Il s'agit d'une Alfa Romeo Tipo B P3 de 1934. À l'époque, l'équipe d'Enzo Ferrari ne produisait pas encore ses propres voitures, et alignait des Alfa Romeo en course.

RM Sotheby's - Alfa Romeo Ferrari P3
RM Sotheby's - Alfa Romeo Ferrari P3
RM Sotheby's - Alfa Romeo Ferrari P3

Des pilotes comme Guy Moll, Achille Varzi ou encore Louis Chiron, qui a donné son nom à la dernière Bugatti, ont pris le volant de telles autos qui concouraient en catégorie Grand Prix, la Formule 1 de l'époque. Ce modèle a notamment couru contre les Auto Union, Mercedes et autres Bugatti Type 59. Engagée par Enzo Ferrari, cette Alfa Romeo reprend le rouge qui revenait aux voitures italiennes à l'époque, et présente ses deux chevaux cabrés sur son capot. Sous ce dernier ? Un 8 cylindres en ligne de 2900 cm3.

Une voiture qui n'a plus été vue à des enchères depuis une décennie. Ce qui, outre sa rareté et son prestige, peut expliquer son estimation, entre 3'600'000 et 4'600'000 euros !

"Relativement" plus abordable

D'autres autos sont attendues, comme deux anciennes voitures ayant appartenu à l'équipe italienne BMS Scuderia Italia. Une Porsche 911 GT3-RSR, devancière de celle présentée à Los Angeles cette semaine, y sera présentée. Une auto qui a participé aux 24 Heures du Mans en 2010 (est. 185'000 et 250'000 €), tout comme la Ferrari F430 GT2, engagée par cette même équipe dans la Sarthe en 2008 et 2009.

Ferrari F430 GT2
Ferrari Daytona SPider
Porsche GT3 RSR

Autre belle carrosserie attendue, cette Ferrari 365 GTB/4 Daytona Spider de 1973. Un magnifique morceau de carrosserie cachant le légendaire V12 italien. Une voiture qui pourrait se vendre entre 1'700'000 et 2'200'000 euros…

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand