"Il est temps pour les femmes de conduire", c'est un tweet historique qu'a envoyé hier le prince d'Arabie Saoudite.

L'Arabie Saoudite est le seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de prendre le volant. Cependant, les choses sont en train de changer. Le Prince Alwaleed bin Talal a tweeté une phrase qui va changer l'avenir de toutes les femmes du pays: "Arrêtons le débat. Il est temps pour les femmes de conduire". 

Il s'agit d'un bond en avant pour le pays qui a autorisé seulement l'année dernière des femmes à se faire élire au gouvernement et ainsi voter pour la première fois. Le prince a expliqué que "permettre aux femmes de conduire… nous amènerait sur le même chemin que le reste du monde, incluant d’autres pays musulmans. L’Arabie Saoudite ne devrait pas être l’intrus!"

Le dirigeant du pays est depuis peu très porté sur le droit des femmes. Il avait annoncé cet été que 32 milliards de dollars allaient être attribués à diverses œuvres de charité dont le but principal est d’aider l’autonomisation des femmes.

En plus d'argumenter pour le droit des femmes sur ce sujet, il explique également qu'il s'agit de raisons d'ordre pratique, économique, politique et religieux. Il est dommage que la raison du droit des femmes ne soit pas la seule dans ce virage historique pour le pays.  

De plus, certaines contraintes vont rester appliquées, car ces dames ne pourront pas conduire hors de leur ville de résidence, elles devront toujours garder un téléphone portable à portée de mains et la taille ainsi que la puissance de la voiture va être limitée. Des agents de la circulation de la gent féminine seront également formés afin qu'elles ne soient pas en contact avec des hommes lors des contrôles.

Voir:

Faites partie de quelque chose de grand