Des rumeurs persistent quant à la fabrication de voitures autonomes par Apple.

Les rumeurs concernant Apple et les voitures autonomes divergent totalement depuis quelque temps. La marque à la pomme avait embauché des ingénieurs spécialisés débauchés chez des constructeurs automobiles afin de concevoir ses propres véhicules électriques autonomes. Des sommes colossales avaient été engagées dans ce projet pour le moins pharaonique.

Quelques mois après, les choses avaient bougé chez la firme de Cupertino. Le projet était trop gros et Apple aurait revu ses ambitions à la baisse. Une information annonçait que plus de 1000 personnes qui travaillaient sur le dossier étaient parties définitivement de la société à la fin de l'été dernier. Un journaliste de Bloomberg avait dévoilé que "des centaines d'ingénieurs software et hardware ont quitté la mission à cause des difficultés". On comprenait donc que la marque allait concevoir un système de conduite autonome dans le but de le proposer aux constructeurs déjà existants. Et que le projet d'une voiture à proprement parler était tombé à l'eau. 

Cependant, une nouvelle information provenant de l'agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière vient de faire surface. Celle-ci explique qu'elle a reçu, il y a peu de temps, une lettre d'Apple demandant que tous les constructeurs automobiles soient considérés au même niveau. D'après la lettre, Apple se plaint que l'agence ne traite pas de la même façon les marques historiques et les plus récentes. Les plus anciennes étant favorisées par rapport aux constructeurs récents comme Tesla par exemple.

On peut donc comprendre que le fabricant informatique pourrait prochainement s'inclure dans la catégorie des constructeurs récents. Ce constat que la marque californienne expose à la NHTSA concerne les voitures autonomes et leurs tests à grandeur nature. Il demande également que toutes les informations sur les accidents de ces tests soient partagées entre tous les constructeurs. Cela permettrait d'accélérer le développement du dispositif, ce qui permettrait à Apple de gagner du temps.

Cette lettre signe-t-elle le retour d'Apple dans la fabrication des voitures autonomes ? L'avenir nous le dira !

Voir:

Faites partie de quelque chose de grand