Le service d’autopartage Autolib’ fête cette semaine ses 5 ans de présence dans la capitale française.

Il y a cinq ans, Bertrand Delanoë et Vincent Bolloré ont inauguré le service d’autopartage Autolib’. Le service met à disposition des Bluecar 100% électriques dans la capitale française et la proche banlieue.

Cinq ans après, Autolib' est présent dans près de 100 communes d’Ile-de-France avec 1100 stations, 6300 bornes de recharge et 4000 voitures. C'est donc un succès incontestable, qui grandit année après année avec une voiture louée toutes les 5 secondes et 92% de satisfaction client.

Après quelques petits soucis techniques et une clientèle s'engageant de plus en plus sur le long terme, la concurrence a également investi la capitale depuis quelques temps. Zipccar, Communauto, Wattmobile ou encore Ubeeqo sont des sociétés qui proposent un service équivalent au français Autolib'. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour les Parisiens, qui ont désormais des alternatives possibles à la société bretonne.

Cependant, le service qui fête son anniversaire cette semaine n'est toujours pas rentable. Selon les responsables, l'équilibre financier est attendu pour 2017 voir 2018.

Cependant, l'intérêt du service était de devenir une véritable alternative à la voiture individuelle. D'après une étude du CSA, Autolib' aurait permis de retirer plus de 36'000 véhicules des routes de l'Ile-de-France. À noter que la société CSA est une filiale du groupe Bolloré, ce qui rend ce chiffre discutable. 

La société propose également le service d’autopartage à Lyon, Bordeaux, Londres, Turin, Rome, Singapour et Indianapolis.

Voir:

Faites partie de quelque chose de grand