Cette pratique semble courante sur les banquettes arrière des VTC.

La marque américaine de VTC Uber vient de mettre à jour ses conditions d'utilisation. Et il semblerait que certaines expériences des chauffeurs aient inspiré les nouvelles règles de la société américaine. 

Même si la politesse et la bonne conduite sont généralement de rigueur lors des déplacements en Uber, la marque a ajouté des conduites qu'elle veut bannir lors de prochains trajets. Certaines sont plus logiques que d'autres, notamment le fait de ne pas vomir dans les véhicules. Ce n'est pas toujours volontaire, mais quand on a passé une soirée arrosée, il vaut mieux prendre un VTC plutôt que de conduire sa voiture. Cependant, on ne peut pas toujours contrôler le fait d'être malade en voiture…

D'autres points ont été abordés, dont notamment la ceinture de sécurité en fonction de la réglementation locale ou bien de ne pas avoir un vocabulaire déplacé voire vulgaire lors des trajets partagés.

Uber a également inscrit un point assez précis, mais également gênant. Les relations sexuelles sont désormais interdites lors des trajets à l'arrière des voitures. Il semblerait que cet ajout a été fait car cette pratique semble courante sur les banquettes arrière des voitures avec chauffeur. Il n'est pas rare que des couples, ayant bien profité de la boisson lors d'une soirée, finissent par passer à l'acte dans un Uber en oubliant qu'il y a bien un chauffeur derrière le volant de la voiture. 

Peut-être que cette règle disparaîtra dans le futur lorsque les voitures seront autonomes, mais actuellement ce n'est pas le cas… il est donc interdit de déconcentrer le chauffeur ! 

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand