Ce coupé équipé d'une carrosserie en fibre de verre est probablement l'une des meilleures créations automobiles australiennes.

Faisons un saut dans un passé un peu plus lointain avec cette élégante Holden Torana GTR-X, un concept-car présenté en 1970, avec un design épuré qui ferait même tourner les têtes de nos jours. Malheureusement, elle est née au mauvais moment et le projet a dû être abandonné, même si nous devons admettre qu'avec son look dans le plus pur esprit des sportives iconiques des années 1970, elle avait un énorme potentiel. Pour vous donner une idée des projets de Holden, la firme australienne avait même publié des photos et vidéos promotionnelles, ainsi qu'une brochure qui a été distribuée lors de plusieurs salons automobiles.

Mais au final, c'était peine perdue. Face aux coûts trop élevés de la production par rapport au marché de niche d'une telle voiture, Holden a décidé d'abandonner le projet, même si elle avait prévu de produire ce modèle pendant huit ans. Triste sort pour ce coupé aux lignes particulièrement désirables, et dont les spécifications techniques étaient tout aussi attrayantes pour une voiture du début des années 1970. En effet, la carrosserie en fibre de verre de la Torana GTR-X lui permet de peser seulement 1043 kg sur la balance.

 

 

Et elle est plutôt sportive, avec sa motorisation six-cylindres en ligne de 3,0 litres empruntée à la Torana GTR XU-1 Coupé, développant 162 chevaux à 5200 tr/min et 257 Nm de couple à partir de 3600 tr/min, le tout distribué aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte mécanique à quatre rapports. Cette puissance relativement généreuse pour l'époque et son poids plume lui permettaient d'atteindre les 100 km/h en à peine 8,3 secondes, pour une vitesse maximale de 209 km/h. Les ingénieurs ont également offert à cette Torana GTR-X quatre freins à disques, une première pour une voiture de série chez Holden à l'époque.

Cette Torana GTR-X est le parfait exemple d'une opportunité manquée : présentée au mauvais moment, elle aurait dû affronter les Datsun 240Z (Nissan Fairlady Z) et Opel GT (également sous le giron de General Motors) qui ont connu un franc succès à l'époque. Le constructeur australien n'a produit que trois exemplaires de la Torana GTR-X, dont un seul a survécu à ce jour : il se trouve désormais au sein du siège de Holden, à Melbourne en Australie.

Faites partie de quelque chose de grand