Tesla va-t-il apprécier ?

Chevrolet vient de livrer les 3 premières Bolt aux États-Unis, dans la baie de San Francisco. Le constructeur en a profité pour provoquer gentiment Elon Musk, puisque l'un des clients réside à Fremont, la ville de Tesla. L'homme en question, un certain William "Bill" Mattos, est un habitué de la marque. En effet, cet agent de police à la retraite affirme avoir déjà possédé une Spark électrique et une Volt.

À lire aussi : La Chevrolet Bolt 2017 double la Tesla Model 3 avec son autonomie

Décidément taquin, Chevrolet mentionne les modèles concurrents délaissés par les deux autres nouveaux propriétaires au profit de la Bolt. Ainsi, Bobby Edmonds, un développeur de logiciels en Californie, aurait abandonné sa BMW i3 au profit de l'américaine. Courtier immobilier également californien, Steve Henry s'est pour sa part séparé d'une Toyota Prius.

Chevrolet peut donc se vanter d'être le premier constructeur à commercialiser une électrique à moins de 40'000 dollars capable de parcourir plus de 300 km. Un segment qui devrait enregistrer à terme l'arrivée d'une redoutable concurrente, la Tesla Model 3.

Clone de la Bolt, l'Opel Ampera-e a également commencé sa carrière sur le Vieux Continent. Les premiers exemplaires viennent en effet d'être livrés en Norvège.

 

Faites partie de quelque chose de grand