Ségolène Royal est favorable à une interdiction complète des voitures diesel en France.

La ministre de l'Environnement et de l'Énergie, Ségolène Royal, valide la proposition de la maire de Paris pour interdire les véhicules diesel dans la capitale. Elle veut même aller encore plus loin …

C'est sur France Inter que Ségolène Royal a déclaré que l'idée d'interdire purement et simplement les véhicules diesel en France était bonne, en y ajoutant : "Il faut préparer l'après-diesel, malgré les résistances."

Cette hypothèse va dans le sens de la décision d'Anne Hidalgo de bannir les motorisations diesel dans la capitale française à partir de 2025. La ministre a toutefois ajouté : "On ne peut pas faire les choses du jour au lendemain, il faut être aussi responsable par rapport aux emplois industriels."

Elle prévoit donc d'annuler tous les avantages liés à cette motorisation petit à petit, afin que les Français changent d'avis sur la question. 

De plus, le carburant diesel verra sa fiscalité changer à partir du 1er janvier 2017. Son prix va augmenter d'environ 4 centimes, alors que celui de l'essence sera légèrement amoindri. "On rapproche la fiscalité, c'est-à-dire qu'on fait plus un sur le diesel et moins un sur l'essence", a expliqué Mme Royal

La ministre a également annoncé que, pour tous les automobilistes qui changent leur vieux véhicule diesel de plus de 10 ans par une voiture électrique, le gouvernement a mis en place une aide de 10'000 euros. Une prime de 1000 euros lors de l'achat d'un scooter électrique a aussi été instaurée à partir du 1er janvier prochain. Comme dit Ségolène Royal, il faut faire les choses par étape.

Voir:

Faites partie de quelque chose de grand