Renaut participe indirectement au CES 2017.

Renault n'a pas de stand à proprement parler au Consumer Electronics Show de Las Vegas. Pourtant, le constructeur français profite de la présence de nombreux partenaires pour dévoiler ses dernières innovations. Pour commencer, évoquons ce que Renault appelle la "POM", pour platform open-mind. Derrière cet anglicisme se cache un véhicule électrique sommaire disposant d'une plate-forme évolutive et partagée. Dérivé de la Twizy, cette base technique se prédestine aux différents acteurs œuvrant sur les nouvelles formes de mobilité (laboratoires, start-up, chercheurs etc), qui pourront la modifier à leur guise (esthétique, contenu technologique etc). Ce dispositif a été développé avec les firmes OSVehicle et ARM.

Lire aussi : Une BMW Série 5 autonome au CES de Las Vegas

Innovation amusante, Renault présente également le premier câble de recharge électroluminescent. Ce projet a vu le jour grâce à un partenariat avec Pilot,  fournisseur d’accessoires électroniques mobiles et d’accessoires automobiles. Le principe de ce système est plutôt simple à appréhender. Lorsque la lumière du câble clignote fréquemment, cela signifie que la charge ne fait que commencer. À mesure que la voiture se recharge, les clignotements ralentissent. Une fois la voiture rechargée, le câble s'éteint.

Enfin, le losange profite de ce salon des hautes technologies pour présenter de nouvelles chaussettes. Connectées, cela va sans dire. Développées avec Sensoria, ces chaussettes sensorielles visent à "optimiser le mouvement des pieds des pilotes". Pour ce faire, elles transmettent diverses données à une application dédiée qui tient compte de paramètres tels que la vitesse, le freinage et l'accélération.

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand