Du muscle pour le plus gros SUV de VW !

J-4 avant l'ouverture du salon de Détroit 2017, et l'heure est venue pour Volkswagen de nous présenter l'une des stars de son stand : le Volkswagen Atlas R-Line. Pour ce qui ne connaîtraient pas l'Atlas, il s'agit du nouveau gros SUV de Volkswagen, taillé pour les États-Unis. C'est d'ailleurs sur place, dans l'usine de Chattanooga, au Tennessee, qu'il est produit. Et le voici qui prend désormais du muscle en s'offrant la fameuse finition R-Line, que l'on retrouve chez nous sur l'ensemble ou presque de la gamme du constructeur allemand, et qui apporte une touche de sportivité. Visuellement on s'entend.

Ainsi présenté avec son nouveau package, l'Atlas prend encore du muscle. Des jantes de 20 pouces spécifiques en aluminium, des badges R-Line, des boucliers redessinés intégrant notamment des entrées d'air béantes à l'avant ou encore des pièces teintées en noir brillant, des jupes latérales...

2018 Volkswagen Atlas R-Line
2018 Volkswagen Atlas R-Line

La préparation se poursuit à l'intérieur notamment avec le pédalier en acier et le logo R-Line sur le volant ou encore sur l'écran de démarrage du système d'infodivertissement.

2018 Volkswagen Atlas R-Line
2018 Volkswagen Atlas R-Line

Mécaniquement en revanche, pas de changements. On retrouve les motorisations de l'Atlas standard, à savoir le 4 cylindres essence TSI de 238 ch (235 hp), et le V6 3.6L, essence lui aussi, de 280 ch (276 hp). Si les deux moteurs sont associés à une boîte automatique à 8 rapports, seule la seconde peut bénéficier de la transmission intégrale.

Si le Volkswagen Atlas sera commercialisé outre-Manche dès le printemps prochain, cette finition R-Line débarquera elle plus tard encore. En revanche, toujours aucun mot sur une arrivée de ce gros SUV un jour sur le Vieux Continent. Mais des Atlas ont déjà été vus roder dans les environs de Wolfsburg, le fief de VW. Un signe ?

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand