Encore une étape qui a laissé des traces chez les favoris.

Après Nasser Al-Attiyah (Toyota) et Sébastien Loeb (Peugeot), Cyril Despres (Peugeot) est le nouveau leader du classement général provisoire du Dakar après les mésaventures vécues par ses équipiers.

Le pilote Peugeot, qui s'était montré quelque peu en retrait par rapport à la concurrence, et notamment ses trois prestigieux équipiers – Sébastien Loeb, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel -, a sonné la charge lors de la quatrième journée de course, qui emmenait les concurrents de San Salvador de Jujuy, en Argentine, à la ville de Tupiza, en Bolivie.

Lire aussi:

Au volant de son 3008 DKR, Desprès a en effet parcouru les 416 km de spéciale en 4h22'55, remportant sa première victoire sur l'épreuve cette année. Surtout, l'ancien motard s'empare de la première place du classement général avec quatre minutes d'avance, suite aux déboires de ses principaux rivaux.

Sébastien Loeb tout d'abord : le nonuple champion du monde des rallyes, qui occupait la tête du général depuis la journée de mardi, a perdu près d'une demi-heure en raison d'un problème moteur. Après avoir peiné à franchir les dunes en raison d'une puissance quasiment réduite à néant, le pilote alsacien a pu reprendre sa route et repartir à l'attaque du chrono, avec une fin de spéciale avalée à haute vitesse. Loeb termine finalement au 5e rang de la spéciale, mais occupe désormais la quatrième place du classement avec 22 minutes de retard sur le nouveau leader.

Sebastien Loeb Peugeot

Vainqueur de l'étape du mercredi, Stéphane Peterhansel a lui aussi connu une journée difficile. Après s'être égaré hors-piste, le vainqueur de l'édition 2016 a en effet planté son 3008 DKR dans une grosse ornière, endommageant sa direction, et perdant une vingtaine de minutes dans l'incident. Mais "Peter" a sauvé les meubles en terminant 4e de l'étape, et occupe une bonne deuxième place au classement général avec quatre minutes de retard sur Despres.

Enfin, et surtout, Carlos Sainz, sur le quatrième Peugeot 3008 DKR, a perdu très gros lors de cette quatrième étape. Le pilote espagnol, qui se dirigeait vers la troisième place de la spéciale mais surtout de la première place du classement général, a sérieusement endommagé sa voiture en fin de spéciale en tombant… dans un ravin. Le pilote espagnol, et son équipier Lucas Cruz, sont sortis indemnes de l'accident, mais leur parcours s'arrête probablement ici.

Au final, hormis Cyril Despres, les deux autres pilotes ayant fait la bonne affaire ce jeudi sont Mikko Hirvonen (Mini) et Nani Roma (Toyota).

Nani Roma Toyota

Haussant progressivement son rythme depuis le départ d'Asuncion lundi, le Finlandais a conclu la spéciale de jeudi en deuxième position, concluant à 10'51 de Despres. Le pilote Mini grimpe du même coup sur le podium provisoire du classement, à cinq minutes seulement du leader.

Dans son sillage, Nani Roma, le rescapé du clan Toyota après les déboires de Al-Attiyah et de Villiers la veille, a lui aussi produit une belle performance en se classant troisième à 12'51 du meilleur chrono. Le pilote espagnol se hisse du même coup au 5e rang du général, avec 10'30 de retard.

Matthias Walkner KTM

Moto : Barreda confirme, Price chute

En moto, Juan Barreda (Honda) a conforté son avance au classement général. Le pilote espagnol, qui s'était emparé de la tête du classement après sa victoire lors de la journée du mercredi, a terminé deuxième de la quatrième étape derrière le pilote KTM Matthias Walkner.

Barreda compte désormais plus de 18 minutes d'avance sur Pablo Quintanilla (Husqvarna), alors que Walkner complète le podium provisoire à 20 minutes du leader. Catastrophe en revanche pour Toby Price (KTM), vainqueur de l'édition 2016 et qui était en route vers une victoire de spéciale avant de chuter lourdement sur les derniers kilomètres. Un accident qui contraignait le pilote australien à l'abandon, victime d'une fracture du fémur.

Vendredi, la cinquième étape, longue de 692 km dont 447 chronométrés, toujours à haute altitude en Bolivie, emmènera les concurrents de Tupiza à Oruro.

Cyril Despres (Peugeot) a remporté la quatrième étape du Dakar et pris la tête du général, après les déboires de ses rivaux.

Faites partie de quelque chose de grand