L'histoire continue.

Selon des informations fraîchement divulguées par Reuters, l'alliance Infinti/Daimer-Mercedes avait du plomb dans l'aile. L'agence d'informations évoquait les dires de sources "proches de Nissan", qui annonçaient la suspension d'un partenariat initié en 2010. Elles indiquaient notamment que les tarifs et ventes d'Infiniti étaient finalement trop faibles pour amortir les coûts engendrés par la nouvelle plate-forme MFA2, dont bénéficiera la prochaine Classe A. De fait, ces informations laisseraient entrevoir des lendemains difficiles pour l'Infiniti Q40, qui devait également profiter de la plate-forme MFA2. Cependant, Carlos Ghosn est revenu sur ces informations, et il a été clair : malgré les difficultés, l'histoire continue.

Lire aussi : Carlos Ghosn se met au volant d'une voiture autonome

"La collaboration avec Mercedes se porte bien", a déclaré Carlos Ghosn autour d'une table ronde. Avant d'ajouter : "Quand nous faisons un changement dans le projet, cela ne signifie pas que le projet est condamné". Car les deux partenaires revoient bien leur stratégie. "Nous avons commencé avec une plate-forme particulière et ensuite nous avons découvert que celle-ci n'est peut-être pas la meilleure, donc nous avons changé cela. Cela ne signifie pas que la collaboration s'arrête". Voilà donc la rumeur de scission officiellement démentie. Pour rappel, les Infiniti QX30 et Q30 étrennent déjà une plate-forme Mercedes : il s'agit de la MFA, que l'on retrouve également sur les Mercedes Classe A et GLA. 

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand