Les Peugeot 3008 DKR occupent toujours les trois premières places. L'étape du jour a cependant été annulée.

Sébastien Loeb (Peugeot 3008 DKR) a remporté sa deuxième victoire sur le Dakar 2017 à l'issue d'une spéciale écourtée en Bolivie, mais c'est son équipier Stéphane Peterhansel qui devient le nouveau leader de l'épreuve. Le classement ne changera pas avant lundi. La sixième étape, ce samedi, a été annulée.

Alors que 447 km de spéciale étaient au programme entre les villes de Tupiza et d'Orura, en Bolivie, les concurrents ont finalement vu le tronçon chronométré réduit à 219 km, avec une neutralisation de la deuxième partie du parcours chronométrés en raison d'un terrain devenu impraticable en raison des fortes pluies s'étant abattues sur la région.

Sebastien Loeb Peugeot 3008 DKR

Après avoir perdu une demi-heure - et la première place du classement - le jeudi en raison d'un problème moteur, Sébastien Loeb a repris la main en dominant cette cinquième journée de course. Après avoir porté son avance à six minutes sur son plus proche poursuivant, Nani Roma sur son Toyota Hilux, Loeb et son équipier Daniel Elena ont perdu du temps en fin de spéciale en raison d'une erreur de navigation mais terminent tout de même en première position pour 44 secondes devant le pilote espagnol.

Lire aussi:

Stéphane Peterhansel (Peugeot) avait pris un départ prudent, avant de hausser son rythme : le vainqueur de l'édition 2016 a finalement conclu l'étape du jour avec 1'30 de retard sur son équipier, ce qui lui permet de virer en tête au classement général provisoire avant la 6e journée de course avec une minute d'avance sur Loeb.

Car, dans le même temps, le leader Cyril Despres a vécu une journée compliquée au volant du troisième Peugeot 3008 DKR encore en course – le quatrième, celui de Carlos Sainz, n'a pu repartir après sa cabriole de la veille. Contraint d'ouvrir la route sur un terrain piégeux, l'ancien motard avait déjà perdu dix minutes sur ses rivaux au troisième point de chronométrage (WP3), et conclut finalement la spéciale à 10'33 de Loeb, juste devant le 3008 DKR privé de Romain Dumas, et pointe désormais au troisième rang du classement à cinq minutes de Peterhansel.

Mikko Hirvonen Mini

Alors que Nani Roma se positionne dans le sillage des trois 3008 DKR de tête sur le dernier Toyota Hilux encore en mesure de disputer la victoire - Giniel de Villiers a encore perdu beaucoup de temps vendredi après des errements de navigation qui lui ont coûté une demi-heure supplémentaire -, Mikko Hirvonen (Mini) est désormais décroché du quatuor de tête.

Le Finlandais, qui avait connu une course solide et régulière jusque-là, a perdu plus de quarante minutes en raison de multiples erreurs de navigation. Le Finlandais demeure dans le top 5, mais compte désormais 42 minutes de retard sur la tête de la course. Il devance au classement ses équipiers Przygonski et Terranova.

Sunderland prend la main en moto, l'étape de samedi annulée

Après la lourde pénalité de Barreda jeudi soir, les cartes ont été totalement redistribuées en catégorie moto. Le pilote espagnol semblait en mesure de rattraper une partie de son retard mais une erreur de navigation en fin de spéciale a à nouveau perdu du terrain en optant pour la mauvaise route en fin de spéciale. L'erreur du pilote Honda a piégé d'autres pilotes de pointe qui ont pris son sillage, notamment Pablo Quintanilla (Husqvarna), qui avait hérité de la première place du classement à l'issue de la sanction de son rival.

Quintanilla a lui aussi perdu des minutes précieuses en suivant Barreda, tout comme Svitko (KTM) et Matthias Walkner (KTM), deuxième du classement général vendredi matin. Tout ceci a laissé le champ libre à l'autre pilote KTM Sam Sunderland, vainqueur de sa première spéciale sur le Dakar cette année, et qui s'empare de la tête du classement avec 12 minutes d'avance sur Quintanilla, et 16 minutes sur Adrian van Beveren (Yamaha).

Samedi, les concurrents devaient s'élancer pour un parcours de 786 km, dont 527 de tronçon chronométré, entre Oruro et La Paz, la capitale Bolivienne. L'étape a été annulée en raison des conditions météo. Ce sera donc deux journées tranquilles, ce week-end, pour les concurrents du Dakar.

Classement général auto après la 5e étape

  Pilote / Navigateur Voiture Temps
1

 Stephane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot 14h02m58s
2

 Sebastien Loeb

 Daniel Elena

Peugeot +1m09s
3

 Cyril Despres

 David Castera

Peugeot +4m54s
4

 Nani Roma

 Alex Haro

Toyota +5m35s
5

 Mikko Hirvonen

 Michel Perin

Mini +42m21s
6

 Kuba Przygonski

 Tom Colsoul

Mini +59m55s
7

 Orlando Terranova

 Andreas Schulz

Mini +1h04m49s
8

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota +1h08m11s
9

 Boris Garafulic

 Filipe Palmeiro

Mini +1h57m40s
10

 Romain Dumas

 Alain Guehennec

Peugeot +2h22m17s

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand