Fin de l'aventure pour l'écurie britannique ?

Just Racing Services Ltd (JRSL), qui gère les activités de Manor Racing, a été placée sous administration judiciaire par FRP Advisory LLP. Depuis plusieurs mois, Manor est en quête d'un repreneur potentiel, et s'était rapprochée de Tavo Hellmund, un ancien promoteur de Grand Prix, mais les négociations n'avaient pu aboutir.

Alors que la situation des 212 employés de l'équipe anglaise de Banbury, en Angleterre, semble de plus en plus incertaine, l'administration judiciaire a été officialisée vendredi. "L'équipe a progressé significativement avec son nouveau propriétaire depuis le début de l'année 2015, le moment fort ayant été d'assurer un point au classement constructeurs la saison dernière, mais il reste que faire fonctionner une équipe de F1 nécessite des investissements permanents significatifs", explique Geoff Rowley, l'administrateur de l'équipe, dans un communiqué.

Lire aussi:

"Lors des derniers mois, l'équipe de management a travaillé sans relâche pour apporter un nouvel investissement à l'équipe afin d'assurer son avenir sur le long terme, mais malheureusement elle n'a pas pu y parvenir dans le temps imparti. En conséquence, ils n'ont eu d'autre choix que de placer JRSL sous administration judiciaire. Les administrateurs sont actuellement en train d'évaluer les options pour le groupe."

Bien évidemment, dans ces conditions, la participation à la première épreuve du calendrier et plus globalement à la saison 2017 dépend d'une solution rapide : "La participation de l'équipe dépendra du résultat du processus d'administration et de toute négociation avec des parties intéressées dans ce qui est une fenêtre d'opportunités très limitée."

Manor 2

"Aucun licenciement n'a eu lieu à la suite du placement sous administration de JRSL, et tout le personnel a été payé en intégralité à la fin du mois de décembre. La situation du personnel sera cependant dépendante du fait de pouvoir assurer un nouvel investissement dans le temps imparti limité et les administrateurs judiciaires vont continuer d'examiner la situation financière en cours."

Ayant repris, fin 2015, la suite de l'équipe Marussia F1, elle-même émanation de l'ancienne écurie Virgin Racing, l'équipe Manor alignait en 2016 Pascal Wehrlein et Ryo Haryanto, ce dernier ayant été remplacé par Esteban Ocon en cours de saison. L'équipe a conclu la saison avec un seul point, celui marqué par la 10e place de Wehrlein au Grand Prix d'Autriche.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand