Robuste est la Panda.

Cette année, les projecteurs étaient surtout braqués sur l'écurie Peugeot. À raison d'ailleurs, puisque les 3008 DKR ont finalement monopolisé les premières places du classement, avec notamment la victoire de Stéphane Peterhansel . Mais cette édition 2017 du Dakar accueillait également un petit véhicule moins médiatisé quoique fort sympathique : la PanDakar. Celle-ci était pilotée par deux habitués de la compétition, Giulio Verzeletti et Antonio Cabini.

Panda Paris Dakar
Panda Paris Dakar
Panda Paris Dakar
Panda Paris Dakar

Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'une modeste Fiat Panda 4X4 Cross, étroitement dérivée d'un modèle de série selon le constructeur. Toutefois, n'allez pas imaginer pour autant que vous pouvez acheter cette voiture dans votre concession Fiat. En effet, la PanDakar a reçu un ensemble de modifications techniques indispensables à la course. Elle embarque en outre un moteur diesel Multijet de 180 chevaux.

Engagée par l'écurie Orobica Raid, la citadine peut se targuer d'avoir terminé le Dakar, ce qui constitue déjà une petite performance en soi tant l'épreuve est redoutable. Pour ce qui est du classement pur et dur, sachez que la valeureuse italienne a fini à la 51e place (sur 53 véhicules ayant franchi la ligne d'arrivée). Cela dit, cette donnée est assez secondaire, puisque l'objectif n'était évidement pas de truster les premières places du classement. 

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand