Une fois n'est pas coutume, Porsche doit rappeler quelques autos.

C'est assez rare pour le signaler, Porsche doit rappeler quelques-unes de ses voitures afin de régler un problème plus ou moins majeur. Si la firme allemande avait déjà du rappeler quelques-uns de ses modèles il y a déjà quelques années comme le Cayenne, le Macan et même la 918 Spyder, les 911 et Porsche Cayman / Boxster n'avaient pas eu de réels problèmes depuis bientôt trois ans et un simple souci de portière.

Le rappel de cette année concerne uniquement les Porsche 718 Cayman et Boxster, ainsi que la 911 et ses déclinaisons Carrera, Cabriolet, et Turbo. Le problème vient des gonfleurs d'airbags latéraux, montés directement dans les sièges, et qui représentent un risque important d'inflammation suite à un accident. Même si ces airbags ne relèvent pas d'une utilité majeure, Porsche doit rappeler 85 voitures concernées par ce problème.

Au cas où vous vous posiez la question, ce système d'airbags n'a absolument rien à voir avec Takata puisqu'il vient du fournisseur rival Autoliv. Il s'agit, au final, d'un rappel plutôt anodin qui touche quelques voitures dont majoritairement des modèles 718 qui, pour rappel, représentent seulement 15% des ventes de la marque. Ça aurait été un peu plus problématique si ce souci avait concerné les Porsche Cayenne et Macan qui, aujourd'hui, représentent plus de la moitié des ventes de la firme de Stuttgart.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand