L’Urus pourrait être la clé d’un retour du taureau dans la catégorie reine !

Les SUV de luxe sont définitivement la mode à suivre en ce moment. Les succès des Jaguar F-Pace et Maserati Levante est un premier exemple. Celui de l’intérêt porté par Rolls Royce ou Bentley en est un autre. Lamborghini va aussi débarquer sur le secteur avec son Urus. Un SUV puissant, taillé à la serpe : bref, un SUV façon Lamborghini.

Lire aussi:

Il faut dire que la marque mise gros sur son Urus, qui devrait être présenté en 2018. La firme de Sant’Agata Bolognese souhaiterait, en attendant la mise en production de son SUV, accélérer son développement. Ainsi, selon Stefano Domenicali, le nouveau patron de Lamborghini, la gamme pourrait s’agrandir avec l’arrivée d’une berline, et surtout, d’un retour d’un programme sportif majeur, celui de la Formule 1.

Dans une interview pour Motoring, Stefano Domenicali a déclaré qu’un retour à la F1 était possible, mais que "d'autres priorités" prennent du temps dans l'entreprise et sont la priorité de la marque au taureau. "Aujourd'hui, nous avons d'autres priorités, et nous devons nous concentrer totalement sur l’avenir", a ainsi analysé Stefano Domenicali.

Lire aussi:

Un retour dans la catégorie n’est cependant pas à écarter "parce que le sport automobile fera toujours partie de Lamborghini." Selon lui, l’arrivée de Liberty Media et l’éviction de Bernie Ecclestone, récemment, pourraient favoriser ce retour, tout comme le succès de l’Urus : "Si la Formule 1 change et que nous avons la solidité nécessaire en tant qu'entreprise, la réponse est pourquoi pas ?" Stefano Domenicali, n’est pas un étranger dans le milieu de la Formule 1. Il fut celui qui a dirigé l'équipe de Formule 1 Ferrari de 2008 à 2013. Il a d’ailleurs remporté un championnat constructeur avec la société en 2008.

Lamborghini Urus SUV concept live in Beijing
Lamborghini Urus SUV concept live in Beijing

De son côté, la firme Lamborghini fut présente en Formule 1 lorsqu’elle était propriété du groupe Chrysler, entre 1989 et 1993. L’aventure ne fut pas la plus glorieuse, en dépit d’une longue collaboration avec l’équipe Larrousse F1.

En attendant une quelconque infirmation, la firme de Sant’Agata Bolognese va se concentrer uniquement sur la préparation de son nouveau SUV. L’Urus visera les familles et la clientèle féminine. L’usine italienne va d’ailleurs s’agrandir pour accueillir ce nouveau modèle, et 500 emplois vont être créés. L’Urus devrait être commercialisé avec une variante hybride, tandis que l’on retrouvera sous le capot un V8 biturbo de 400 chevaux. Ce qui en ferait le SUV le plus rapide jamais produit.

Le SUV le plus rapide, pour rejoindre le sport le plus rapide, sur le fond, cela sonne bien non ?

Source : Motoring

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand