La version Touring de la routière a été présentée au public !

Après la berline, voici comme promis le break, ou "Touring", chez BMW. Une voiture qui évolue profondément, dans la lignée de la berline. Dans son ensemble, la Série 5 reprend les codes stylistiques des nouvelles BMW, avec un faciès notamment assez proche de la grande routière de la marque allemande.

On retrouve ainsi les nouveautés en termes de design sur la gamme BMW. La Série 5 garde ce capot nervuré, ces flancs musclés, ainsi que le double haricot de la calandre rejoint par les feux à LED. L’arrière offre une lunette inclinée, insufflant un style dynamique à l’auto. Notons également ce montant arrière assez fin, qui permet d’augmenter la surface vitrée. Les feux arrières restent dans l’esprit BMW.

Lire aussi:

Plus que sur le style, c’est sur la technique que BMW fait évoluer sa routière. Ainsi, la voiture reçoit une importante évolution au niveau de la caisse afin d’en réduire le poids. Les longerons, le hayon, sont désormais en aluminium. Ils sont également utilisés en association avec des aciers nouvelle génération, permettant, d’une part, de renforcer la rigidité de la caisse, de l’autre d’en réduire le poids. Ainsi, BMW peut se targuer d’avoir économisé 100 kg par rapport à l’ancienne version, réduisant à environ 1700 kg, le poids total de l’auto.

2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring

Associé à une aérodynamique plus efficiente, et un CX de 0,27, la voiture gagne en efficience. En plus des évolutions moteur, BMW annonce avoir réduit par ces évolutions, la consommation de la voiture de 11% par rapport à l’ancienne génération.

De l'espace, et du style

À bord, on retrouve également l’intérieur familier de la BMW Série 5 berline, marqué par cet écran imposant de 10,25 pouces qui surplombe la console. La nouvelle commande gestuelle de la dernière Série 7 et de mise, permettant de commander plusieurs fonctions de la voiture à l’image de la radio, en exécutant des gestes dans le vide. L'affichage tête-haute est toujours présent, et présente d'informations, projetées directement dans l'axe de vision du conducteur, sur le pare-brise.

2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring

Outre ces évolutions technologique, BMW a fait progresser la conduite semi-autonome de l’auto. Ainsi, bardée de caméras, radars à ultrasons et autres capteurs, elle peut avancer toute seule dans les bouchons ou encore sur autoroute, et ce, jusqu’à 210 km/h… sur Autobahn, évidemment.

Lire aussi:

Plusieurs systèmes d’assistance veillent pour éviter les accrochages, notamment à l'approche des intersections, mais aussi sur la vérification d'angle mort, de franchissement de ligne, de collision latérale. Et la longue liste ne s'arrête pas là puisque la Série 5 peut être télécommandée depuis la clé digitale Display Key, par exemple pour la glisser dans un stationnement difficile.

Néanmoins, pour un break, l’autre détail important est sa capacité de chargement. Pour la BMW, elle passe à 570 litres en version normale à 1700 litres avec la banquette repliée. De même, la charge admissible passe à 730 kg. La modularité est plutôt maligne avec cette banquette en trois parties (40:20:40), rabattable électriquement. Un ensemble d’équipements dans le coffre permet de simplifier le chargement des bagages, à l’image des filets et des rangements spécifiques. Enfin, la suspension réglable à l’arrière permet aussi d’abaisser la hauteur de caisse. Et de durcir l’amortissement.

2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring

Gamme puissante

Enfin, sous le capot, on retrouve quatre moteurs pour cinq variantes différentes. Du moins pour le lancement, d’autres versions sont annoncées pour la suite. Ainsi, côté essence, le quatre cylindres 2,0 litres de 252 chevaux vient ouvrir la gamme sous le nom de 530i. Il est épaulé par le 540xi, le six cylindres de 340 chevaux, associé à une transmission intégrale. Ces deux moteurs ne sont disponibles qu’avec la boîte automatique Steptronic à huit vitesses.

Côté diesel, on retrouve le quatre cylindre diesel de la 520d, de 190 chevaux, disponible en manuelle comme en automatique, tandis que le six cylindres de la 530d, présentant 265 chevaux, vient coiffer la gamme pour le moment. Il est disponible en propulsion, ou en transmission intégrale. Côté boîte, pas le choix, il faudra se contenter de la boîte automatique Steptronic.

2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring
2017 BMW 5 Series Touring

Comme l'explique Ian Robertson, membre du conseil d'administration de la marque à l'hélice : "La BMW Série 5 Touring a été développée spécifiquement pour le marché européen, où elle a connu un grand succès au cours des 25 dernières années. Je suis sûr que la polyvalence de cette nouvelle génération cinquième la rendra encore plus populaire auprès des clients qui apprécient l'espace de chargement spacieux et modulable de la Série 5 Touring, combiné à son style élégant, et bien sûr à sa dynamique de conduite typiquement BMW." Un probable grand succès, dans les quartiers chics. En même temps, aux probables plus de 45'000 euros pour la première offre, qui pourrait en douter ?

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand