Les Jeep auront bientôt du sang italien.

C'est une rumeur lancinante depuis maintenant quelques mois. Régulièrement, des bruits de couloir annoncent en effet qu'Alfa Romeo va partager sa nouvelle plate-forme dite Giorgio avec d'autres constructeurs du groupe Fiat Chrysler Automobile. Il y a quelques jours, Sergio Marchionne est revenu sur cette information. Et l'homme a donc confirmé ce que tout le monde pressentait : ces nouveaux soubassements de propulsion, également disponibles en traction intégrale, seront bien utilisés par Maserati, Jeep et Dodge.

Lire aussi:

Logiquement, cette initiative permettra au groupe FCA de réaliser des économies d'échelle. Car le plan de relance d'Alfa Romeo coûte cher, d'autant que la marque perd encore de l'argent. Cela dit, l'arrivée récente des Giulia et Stelvio devrait rééquilibrer à terme les comptes du constructeur au biscione.

"L'investissement consenti pour Alfa Romeo et les investissements techniques dans l'architecture ont été conçus pour bénéficier à Alfa Romeo mais pas seulement" a donc expliqué Sergio Marchionne. Le PDG du groupe a ainsi indiqué que les gros modèles Jeep en bénéficieront, mais il n'a pas dévoilé l'identité précise des autres voitures potentiellement concernées. 

Toutefois, selon certaines sources, Maserati utilisera une version revue de la plate-forme Giorgio pour l'ensemble de ses futurs modèles. Concrètement, cela pourrait donc concerner les prochaines Quattroporte, Ghibli et GranTurismo, ainsi que la future Alfieri. D'autres ajoutent à cette liste un SUV de taille moyenne, qui serait également envisagé par la firme au Trident. Enfin, l'américain Dodge pourrait quant à lui utiliser une version moins coûteuse de la plate-forme sur des modèles tels que les futurs Charger et Challenger.

Source : Automotive News

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand