Michel Vaillant sera au Mans en juin prochain avec l'équipe suisse Rebellion.

"Le secret était bien gardé", s’amuse Jean-Louis Dauger, responsable du développement de la marque Vaillante dans la réalité, en plus de l’univers de la bande-dessinée. Jeudi, lors de la présentation de la liste des engagés des 24 Heures du Mans, une surprise est apparue : celle de l'engagement de deux Vaillante, en partenariat avec l'écurie suisse Rebellion. Pour son retour en LMP2, les "petits prototypes", la marque au V vient avec des ambitions de succès.

 

Selon Jean-Louis Dauger, ce retour signe plusieurs anniversaires d'une belle façon : "Le lancement de la série, il y a 60 ans, en 1957, et l’anniversaire de la Courage-Vaillante de 1997, le lancement du nouvel album qui aura lieu au Mans… Aussi, 2017 était une date importante pour nous."

2017 - Michel Vaillant de retour au Mans en 2017
2017 - Michel Vaillant de retour au Mans en 2017
Rebellion
Rebellion
2017 - Michel Vaillant de retour au Mans en 2017

Un projet de fond, qui trotte dans les têtes pensantes du Studio Graton, qui développe la série depuis deux décennies. Tout arrive aux alentours de 2010, alors que la série Michel Vaillant, un peu en perte de vitesse, doit se relancer. Jean-Louis Dauger est alors promoteur du WTCC et avec Philippe Graton, organise l'engagement d'une Vaillante en championnat du monde des voitures de tourisme.

Lire aussi:

L'occasion de lancer l'album du renouveau en grandes pompes. "On avait réussi à mettre en place avec Chevrolet, la mise en course d’une Vaillante, c’était à Portimão, en 2012." Depuis, les Vaillant, dans la fiction, sont passés par des heures plus sombres.

 

Toutefois, les Vaillant ne se laissent jamais abattre, et l'ambition de la marque au V est de se remettre des coups du sort. Une reconstruction qui passe par Le Mans, et l'occasion pour Jean-Louis Dauger, depuis passé chez Vaillante, de refaire un coup à la WTCC, mais au Mans ! Ambitieux programme !

Canal
Prost

"J’ai démarché quelques équipes, mais ça n’a pas abouti. Puis j’ai eu un retour positif auprès de Rebellion. Ils ont tout de suite eu le coup de cœur." Et le partenariat va plus loin, avec un engagement sur le championnat du monde d'Endurance (WEC) dans son intégralité. Au volant des Vaillante-Rebellion, sur la n°13, on retrouve Nelson Piquet Jr. avec Mathias Beche, et David Heinemeier Hansson, tandis que sur la n°31, deux noms légendaires, Nicolas Prost et Bruno Senna rouleront avec le gentleman driver Julien Canal.

De vraies Vaillante

Rebellion et Vaillante, selon Jean-Louis Dauger n’est pas qu'une simple histoire de sticker sur une carrosserie. La voiture engagée au Mans sera bien une Vaillante. "On a validé la décoration de la voiture, et c’est assez impressionnant. Elle sera dévoilée le 4 mai, à Bruxelles, juste avant la course de Spa-Francorchamps. On aura une livrée intermédiaire à Monza et Spa." 

Le Mans, où aura lieu le lancement du nouvel opus Rébellion. "La famille Vaillante se relève, et ce titre convenait parfaitement." Jean-Louis Dauger annonce également des animations tout au long du week-end. "Cela va être passionnant. On aura des Vaillante sur la piste, et des Vaillante sur le papier. On va nager entre l’imaginaire et la réalité." Pour le reste, on ne vous fera pas de dessin !

Lire aussi:

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand