La marque au lion a annoncé le lancement, cette année, de la production de 508 et de 3008 sur le continent africain.

L’histoire de Peugeot avec l’Afrique est longue. Longtemps, le constructeur français y a été impliqué, de manière industrielle, commerciale et sportive. Notamment au Kenya, où la marque au lion s’est imposée à six reprises, lors du très disputé Safari Rallye. C’était à l’époque des 404 et autres 504 Coupé.

Depuis, la marque Peugeot s’est installée au Kenya à partir de 1974, où elle a produit de nombreuses voitures, à l’image de la 404. Depuis 2002, cependant, la marque française s’était éloignée du pays africain. Pour une période de quinze ans finalement.

Lire aussi:

Pour faire face à la demande croissante au sein du pays, la marque française a annoncé un partenariat avec le distributeur local Urysia, qui est l’importateur officiel de Peugeot depuis 2010. Ainsi, environ 1000 autos seront assemblées sur place à partir de juin 2017. La présentation officielle a été faite à l’occasion d’une visite du ministre de l’Économie Michel Sapin, en compagnie du président du Kenya Uhuru Kenyatta, ainsi que des divers responsables des industries impliquées.

La naissance d’un projet industriel est saluée par le président kenyan : "Les véhicules Peugeot ont toujours été résistants, durables et fiables. Nous sommes fiers de leur retour chez nous." Responsable de Peugeot au Moyen-Orient, Jean-Christophe Quémard a précisé les plans de la marque : "Cette implantation au Kenya s'inscrit dans la stratégie à long terme du groupe visant à accroître ses ventes en Afrique et au Moyen-Orient avec l’ambition d’y vendre un million de véhicules en 2025."

Cette mise en production en Afrique est intégrée dans le plan de relance de la marque Push to pass, pour se développer à l’international. Elle devrait débuter par l'assemblage de Peugeot 508, puis, à terme, du nouveau 3008.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand