Ce n'était plus un secret, le SUV de Lamborghini se nommera Urus, et le V12 a encore de belles années devant lui.

La mise en production du premier SUV de Lamborghini approche. C’est Stefano Domenicali, le patron de la marque italienne, qui l’a confirmé lors d’une interview auprès du site Digital Trends. L’ancien patron de la Scuderia Ferrari s'attend d’ailleurs à une année importante pour Lamborghini, avec l’arrivée de ce nouveau véhicule. "À propos du SUV, vous en saurez plus ces prochaines semaines. Ce qui est sûr, c'est que son nom sera Urus. La production commencera à partir d'avril", explique-t-il. Un secret de polichinelle, Lamborghini ayant déjà appelé son concept préfigurant le SUV ainsi, qu'il fallait cependant confirmer.

Lamborghini Urus concept
Lamborghini Urus concept
Lamborghini Urus concept

Attention cependant, ces premiers véhicules seront des prototypes, afin de valider l'ensemble des nouveaux process que vont impliquer les nouvelles cadences de production. "Comme vous le savez, ce sera une nouvelle méthode, de fait, les premières autos seront des prototypes. 2017 va être une année très importante pour nous. Ne sous-estimez pas ce grand pas que nous faisons."

L'erreur n'est pas envisageable

Pour Stefano Domenicali, la pression est sur les épaules de la marque Sant'Agata Bolognese : "Tout devra être parfait lorsque l'Urus va arriver sur le marché. C'est facile de parler des 7000 exemplaires visés, mais nous devons préparer l'après-vente, le réseau de vendeurs, ils ont besoin de connaître la voiture. Les premières Urus leur serviront aussi à mieux connaitre l'auto."

Lire aussi:

Tout cela, selon lui, fait que la marque italienne se doit d'être préparée : "C'est un ensemble de choses complexes qui font que pour nous, c'est un grand pas en avant. Mais je crois que nous avons le potentiel pour réussir cela, et mon travail, c'est de faire que tout le monde reste concentré sur cet objectif."

L'homme a aussi donné plusieurs informations sur les axes de travail futur de Lamborghini : "Je pense que les hybrides vont faire partie de l'avenir de Lamborghini. Nous pensons que notre première hybride arrivera avec la seconde variante de l'Urus. Il est clair que l'hybridation arrivera par le SUV."

Ensuite seulement, cette technologie débarquera sur les voitures de sport. Le douze cylindres en V, cher au taureau, va donc encore perdurer quelques années, pour le plus grand plaisir des fans. "Nous allons pousser le V12 à son maximum ces prochaines années. Il a encore du potentiel, et c'est le souhait des acheteurs. Nous avons l'ambition de travailler dessus aussi longtemps que possible !" La symphonie en 12 cylindres n'est donc pas prête de s'arrêter, ce n'est pas nous qui nous en plaindrons !

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand