On ne verra pas la nouvelle Polo sur les routes du WRC cette année...

La Volkswagen Polo WRC développée pour la saison 2017 du championnat du monde des rallyes, laissée sur la touche par l'arrêt du programme d'usine du constructeur allemand, ne pourra pas être alignée par des équipes privées.

La décision de Volkswagen de stopper son programme en WRC à l'issue de la saison 2016 avait surpris les fans de rallye, mais avait également mis dans l'embarras les pilotes privés de volant en vue de la nouvelle saison et l'équipe technique de la structure allemande, qui avait finalisé le développement de la nouvelle Polo WRC pour 2017.

Volkswagen Polo WRC 3
Volkswagen Polo WRC 2

Surtout, la décision de Volkswagen empêchait la Polo WRC 2017 de passer son test d'homologation avant la date limite fixée au 1er janvier 2017, ce qui la rendait inéligible pour la nouvelle saison.

Volkswagen avait pourtant effectué une demande de dérogation afin de pouvoir aligner sa nouvelle voiture par le biais d'écuries privées. Dérogation qui devait toutefois être validée par les autres constructeurs impliqués en WRC cette année, Citroën, Hyundai, M-Sport (Ford) et Toyota.

Mais, à l'issue d'une série de réunions, aucun accord n'a pu être trouvé entre les différentes parties, et les Volkswagen Polo WRC 2017 devront donc demeurer au garage.

Lire aussi:

"Suite à des requêtes de clients, Volkswagen Motorsport a demandé à la FIA une dérogation pour l'homologation de la Volkswagen Polo World Rally Car 2017, l'objectif étant de la louer à des pilotes et des équipes privés", explique Sven Smeets, le directeur de Volkswagen Motorsport. "Il se trouve désormais que cela n'est pas possible sous le règlement actuel du WRC. Nous acceptons pleinement le résultat, mais le regrettons dans le même temps pour les intérêts de nos clients. Nous voulons remercier la FIA pour les discussions très constructives."

 

 

Parmi les pilotes qui espéraient disposer de la nouvelle Polo WRC de manière privée, on citera Nasser Al-Attiyah, et surtout Andreas Mikkelsen, pilote officiel Volkswagen en 2016 et qui se retrouve sans volant en 2017, contrairement à ses anciens équipiers Sébastien Ogier, parti chez M-Sport Ford, et Jari-Matti Latvala, qui a rejoint les rangs de l'équipe Toyota.

Volkswagen pourra toutefois engager des Polo WRC 2016 ponctuellement au cours de la saison, même si ces dernières étaient absentes au Monte Carlo, et le seront également lors de la prochaine manche, ce week-end en Suède.

Faites partie de quelque chose de grand