Un constructeur de plus dans la ronde du Mans dans un futur proche ?

Récemment arrivé à la tête du groupe McLaren en remplacement de Ron Dennis, Zak Brown n'a pas caché son souhait de voir la marque britannique effectuer son retour aux 24 Heures du Mans dans un avenir proche. En 1995, McLaren avait décroché sa première – et seule à ce jour – victoire dans la Sarthe avec la mythique F1 GTR. Un succès qui est demeuré dans les mémoires, et qui inspire clairement Zak Brown, pour qui Le Mans constituerait un bel outil de promotion de la marque et de son département production.

Lire aussi:

"Nous avons gagné Le Mans, la course fait partie de notre histoire, et ma part du travail est de décider où McLaren devrait courir", a expliqué Zak Brown à Autosport. "Faire Le Mans, c'est quelque chose que nous avons identifié et dont nous discutons. Personnellement, j'aimerais nous voir au Mans, et je ne suis pas le seul à partager ce point de vue."

Pour autant, Brown précise qu'un tel projet devra avant tout recevoir l'aval de Mike Flewitt, le directeur de l'exploitation chez McLaren Automotive.

McLaren 650S GT3 Bathurst 2

Si le chemin du GT s'avère le plus probable – McLaren compte une certaine expérience en la matière via ses différents programmes compétitions clients ces dernières années avec les 650S GT3 (photos) ou 570S GT4 -, Zak Brown n'écarte aucune hypothèse concernant cette idée, y compris celle d'un projet LMP1 pour aller chercher la victoire au classement général, au retentissement, il est vrai, plus important médiatiquement.

Dans tous les cas, un tel projet nécessiterait un travail en amont de plusieurs années, afin de revenir au Mans dans de bonnes dispositions, un programme qui s'accompagnerait alors d'un engagement en catégorie GTE Pro du WEC. Rappelons également qu'une version GTE de la MP4/12C GT3 avait été envisagée en 2012, avant que le projet ne soit abandonné.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand