Après Boulogne, l'Alpine redécouvre la Suède.

À quelques semaines de sa présentation officielle, la nouvelle berlinette Alpine continue d'alimenter le suspense par l'intermédiaire d'effeuillages divers et variés. Récemment, celle que certains appellent déjà l'A120 a été photographiée devant le nouveau showroom de la marque, situé au 122 Bis, Avenue du Général-Leclerc (Boulogne-Billancourt). Aujourd'hui, nous redécouvrons la petite sportive en action, cette fois dans des conditions plus inhospitalières. Des clichés du directeur général d'Alpine Bernard Ollivier montrent en effet l'A120 à l'assaut d'obscures routes enneigées.

Alpine A120
Alpine A120
Alpine A120

Il semblerait donc que la berlinette peaufine ses derniers réglages à Arjeplog, en Suède, avant une présentation attendue à l'occasion du prochain salon de Genève (du 9 au 19 mars prochains). D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'elle pose ses roues sur la neige, puisque nos photographes espion l'ont surprise il y a quelques jours, arpentant les froides surfaces du cercle polaire arctique.

Aujourd'hui, nous connaissons déjà quelques caractéristiques techniques de la voiture. De précédents teasers ont effet annoncé une architecture en aluminium, un fond plat et un diffuseur arrière.

 

En revanche, le constructeur n'a divulgué aucune donné relative au moteur de l'A120. D'aucuns évoquent toutefois un bloc 4 cylindres turbo 1,8 litre, développant une puissance comprise entre 280 et 325 chevaux. Côté performances, Alpine a simplement annoncé un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Enfin, le prix devrait être proche de celui de la Première Édition, pré-vendue entre 55'000 et 60'000 euros.

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand