L'écurie britannique a dévoilé en exclusivité sa monoplace sur Motorsport.com.

C'était la seule écurie du plateau 2017 à n'avoir pas encore annoncé la date de présentation de sa monoplace. Finalement, l'écurie Williams a présenté ce vendredi sa nouvelle monoplace, en exclusivité sur les titres sportifs du groupe Motorsport Network, dont Motor1.com fait partie.

L'écurie de Frank Williams, basée à Grove, a ainsi diffusé les premières illustrations de la FW40 qui sera confiée cette année à Felipe Massa et au jeune Canadien Lance Stroll. L'ancien pilote de pointe de l'écurie, Valtteri Botttas a, lui, rejoint Mercedes F1, en remplacement du Champion du monde 2016, Nico Rosberg. Une monoplace qui correspond à la nouvelle réglementation technique, qui présente désormais des dimensions plus larges, un look plus spectaculaire et des pneus également plus imposants. L'idée étant d'aller environ cinq secondes plus vite au tour par rapport à il y a deux ans, et rendre les Formule 1 plus exigeantes à conduire.

Lire aussi:

Par rapport aux anciennes Formule 1 de 2016, la différence essentielle se situe au niveau du design de l'aileron arrière. Plus bas, plus racé, celui-ci se distingue de l'aspect haut perché des voitures de l'an dernier. Le nez présente cependant le même appendice que celui utilisé par Williams ces deux dernières saisons. L'unité de puissance, c'est-à-dire le moteur, la boîte de vitesses et le système hybride, sera toujours fournie par Mercedes, l'écurie invaincue depuis l'entrée en vigueur de cette nouvelle motorisation.

2017 - Williams FW40 F1
2017 - Williams FW40 F1

Rappelons que l'écurie britannique a choisi de passer directement de la FW38 à la FW40 pour l'appellation de sa nouvelle monture, afin de célébrer cette année ses 40 ans.

Concernant la livrée, pas de révolution, puisque Williams conserve pour la quatrième saison consécutive son sponsor-titre Martini. Les neuf autres équipes du plateau présenteront leurs monoplaces tout au long de la semaine prochaine. Ce sera au tour de Sauber dès lundi. 

Lire aussi:

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand